Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

[libre] parce que j'aime bien commencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: [libre] parce que j'aime bien commencer Lun 30 Juin - 1:29

C'était hier que j'étais arriver en ces lieux sinistre. Il m'avait suffit d'une seul erreur, une toute petite erreur dans le choix de mes hommes et je me retrouvait avec une mort su la conscience...certes, ce n'était pas moi qui avait tirer, si j'avais eut la possibilité de l’empêcher je l'aurait fait mai tout cela était arriver à cause de moi. D'après ce que j'avais pus voire au procès il avait une famille...une famille brisée par ma faute. C'était la première fois que je n'était pas content de passer dans les journaux...

le plus dur était à venir à ce qu'on m’avait dit. Les policier qui m'avaient interroger m'avaient décrit cet endroit comme bien pire que l'enfer. Le plus "drôle" si vous me passer l'expression était que l'on m'avait à peine parler de l'affaire pour laquelle j’étais ici. Tout ce que l'on attendait de moi c'était que je les aides à faire tomber le réseaux...ma famille, ceux pour qui j'avais monter cette opération. Qu'aurais je fais moi, d'un stock de munitions ? Rien, c'était évident.
Je soupirais. Et dire que je pourrai être dehors, totalement libre...mais non, je devais être ici. Néanmoins une des dernière phrase du type de la DCRI me hantait.

« nous reviendrons te faire une offre dans  un ou deux mois, quand tu aura bien ''profiter'' de l'ambiance et que tes codétenus aurons eu droit de te côtoyer un peu...il paraît qu'ils adorent les petits nouveau à Alvena. Si jamais le temps te semblait long en leur compagnie tu pourra toujours nous faire signe »


un long frisson parcourut mon corps. J’étais arriver tard dans la nuit et n’avait pas encore fait connaissance de mes compagnons de cellules. En fait je n'était pas certain d'avoir très envie de faire connaissance avec eux. Avoir les moyen de se paye quelques renseignement pouvait être un avantage parfois, j'avais eut droit à un petit descriptif sur les toi, il était vrai que la solde des gardien était si  faible, pas étonnant qu'ils puisent êtres corrompus...

toujours était il qu'avec deux assassin et un qui cumulait à cela acte de barbarie j’étais bien entourer. Enfin, d'après ce que j'avais compris, la famille avait un contact ici mais je n'avais aucun idée de qui il pourrai bien être et il était dangereux pour lui de se rapprocher de moi. Tout ce que j'en savait était un petit mot que j’avais trouver gribouiller dans le livre qui composait ici une de ses seul possession et qui me disait de me faire discret, voir transparent et de me méfier des douches...

c'est ce que je faisait. Et c'était bien pour ça que je m'y rendait maintenant. Il devait être environs trois heure de l'après midi et c'était à peu près l'heure de plu faible fréquentation des douches en dehors du couvre feu. C'était donc là que je m'y rendais.

Je jetais un rapide coup d’œil, personne, c'était parfait. Je commençait donc à me dévêtir. Un fois ma chemise, ma veste et mon pantalon soigneusement plier je faisait enfin couler l'eau. C'était difficile de se rendre compte à quel point j’empestais depuis que j’étais enfermer ici. Je fermais un instant les yeux en sentant l'eau couler sur mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 25
Localisation : X <--- IcI

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#004

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Lun 30 Juin - 20:06

Alors que j'étais arrivé tard dans la nuit après un long voyage, et que les effets du gaz soporifique s'étaient estompés seulement le lendemain mais je continuais à dormir ainsi... sans rien manger ni boire pendant toute la matinée et le début de d'après midi...puis je me réveilla... avec un mal de crâne carabiné !
J'avais l'impression d'être dans un bateaux aussi... mais en me réveillant, je constatais des murs gris et ternes, et une porte blindée qui bizarrement était ouverte !  
Je me décida d'explorer un peu la partie où j'étais...
je ne savais rien du tout sur les règles primordiales pour survivre en prison t j'avoue que cela m'excitais un peu...
Voir comment faire pour ne pas ce mêler à des bastons sans même y être accusé pour un rien... bref, après avoir fini de regarder autour de moi, Je décida de suivre mon instinct pour trouver un endroit où me laver et me rafraichir.

" mmmh.... les douches... vu l'humidité au sol, elles doivent se trouver là-bas !"
Pensais-je.

Puis je remarqua que celles-ci étaient prises... je rentra quand même.
Je tentais de voir à quoi ressemblais cette personne en face de moi qui prenais tranquillement sa douche...

S..Salut... Y'a quelqu'un ? Je dérange peut-être...

J'attendais la réponse du gars qui se tenait devant moi .

" il va surement me dire oui, et me demande de dégager.. ouais comme toujours ! Je l'empêche de prendre à 100 % le bonheur qu'offre les douches... d'ailleurs, est-ce que ça en apporte autant que ça de prendre une douche... alors qu'on est en prison ? "

Pour pas que ce dernier ne prenne peur ou qu'il vienne me chercher des noises, je rajouta

Ahem.. Je suis nouveau... depuis hier soir je suis arriver ici.. du moins je pense, je viens de Sapporo, je m'appelle Aki Akihito ! Et toi ? Comment te nommes-tu ?
Ah!... Avant tout... où suis-je ? Je sais que c'est une prison... mais comment se nomme-t-elle et où est-elle localisée sur la carte du monde ?


Je sais bien que je pose beaucoup de question... mais il fallait que je sois bien informé !


_________________

Attendre le temps de la petite pub.. désolé je ne sais pas retirer les pub ><
Aki Akihito parle en #808000


Dernière édition par Aki Akihito le Dim 6 Juil - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 25
Localisation : Où à part ma jolie cellule ?

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#003

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mar 1 Juil - 16:14


Parce que j'aime bien commencer.

Libre



On ne pouvait pas dire qu’il l’avait raté. Une bataille de nourriture dans la cantine. Il fallait quand même le faire pour que le japonais en fasse parti. Lui qui avait assisté à plusieurs chamaillerie comme elle depuis qu’il était là, il n’y avait jamais participé. Il y a bien un début à tout me direz-vous, mais ce n’était pas vraiment son genre. Il était maintenant repeint, de la tête au pied. Trempé par l’eau, de la purée dans les cheveux, du yaourt dans le dos, du gâteau dans le cou, et je passe la salade sur son pantalon. Repeint je vous dis. Il soupira et se dirigea illico aux douches. La journée avait bien débuté, il semble qu’elle avait mal continuée.

Mais bref. Seinosuke grimça. Ou… Tirait la tronche. Il s’était fait prendre par les gardiens et réprimandé. Cela faisait maintenant deux bonnes heures et quelques qu’il était dans cet état, et il n’avait encore eu l’opportunité d’aller se changer ou de se laver. Non, il avait dû nettoyer une partie de la salle avant, et, vu le bordel qu’il avait foutu, le self entier avait été repeint. Ca avait été long, maintenant, un bon nettoyage lui ferait le plus grand bien.

En arrivant, il y trouva un blond et un petit ténébreux. Il était dans les environs de trois heures et les douches étaient laissées en paix. Ouvrant sa chemise, il les salua d’un simple coup de tête. Sans le faire exprès, il avait entendu les multiples questions du blond, ce qui lui fit esquisser un petit sourire. Un petit nouveau hein ? Le japonais se tourna légèrement vers lui et parla d’une voix froide, sans non plus être agressive.

"Tu as mis les pieds dans un endroit dont tu ne connais même pas le nom ? C’est assez inhabituel…"

Amusé. Il était juste amuse. Il n’avait pas non plus déjà vu la bouille du ténébreux, un petit nouveau aussi sans doute ? Lui, cela faisait longtemps qu’il était là, et il commençait à reconnaître toutes ces petites têtes qui allaient et venaient au cours du temps.

"Cet prison s’appelle Alvena. Pour ce qui est de la localisation, en quoi ça s’intéresse ?"

©by Nal Souclade

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mar 1 Juil - 23:39



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Devoir nettoyer le self juste pour une histoire de lancer de bouffe.. Plutôt ridicule non ? Sur le moment, Sonny s'était senti.. comme un petit gamin qu'on venait d'engueuler. Il avait dû tout nettoyer avec les fautifs d'ailleurs. Un type aux cheveux blancs et un gros lard. Enfin non, lui n'avait presque rien fait. Sérieusement, lui, se mettre à quatre pattes sur le sol pour nettoyer sous les regards lubriques des gardiens ? Non, y avait des gens engagés pour ça dans cette maudite prison ! Il s'était donc assis dans un coin et avait regardé les deux Cendrillon d'Alvena nettoyer.. C'était pas très drôle, surtout qu'il y avait eu un sacré silence tout à coup. Faut dire qu'ils avaient dû tout laver alors qu'ils étaient franchement.. dégueulasses. Une petite douche n'était donc pas de trop ! C'était sur cette résolution que le blondinet se dirigea lentement vers les douches. Milieu de la journée.. il ne devait pas y avoir grand monde, non ?

Mauvaise pioche à priori. Déjà trois personnes se trouvaient dans les douches.. Et cendrillon numéro 2 avec ! Il le reconnaissait facilement avec ses mèches blanches.. Et qu'il nie pas le fait que ce n'était pas une teinture, Sonny ne le croirait pas ! D'ailleurs, Sonny ne savait toujours pas son prénom.. ou il l'avait oublié. Il savait plus. Un grand sourire amusé étira ses lèvres alors qu'il s'approcha du groupe.

- C'est pas très gentil de pas répondre, Cendrillon..

Il se retourna alors vers le détenu ayant posé quelques questions, un petit blondinet, comme lui ! Mais c'était lui le plus beau.. Oh, mais il n'avait pas entendu toutes ses questions. Juste les deux dernières à vrai dire.

- On est en France. On a un président de merde d'ailleurs.. m'enfin, c'est mon avis.

Sur ces quelques mots, Sonny se dirigea sous une des nombreuses douches et se déshabilla rapidement, dévoilant, à quiconque détournerait son regard vers lui, de nombreux tatouages. Un grand tatouage symétrique noir débutait de sa nuque, passait par ses épaules et son dos, puis se terminait vers la chute de ses reins, tandis que des flammes bleues, rouges et noires mangeaient ses bras. Petite fantaisie faite vers ses dix-sept ans.. Quoi qu'il en soit, le blondinet n'était pas très à l'aise, nu dans ces douches.. Alvena était une prison qu'il aimait surnommer "la prison des gays", ce n'était pas pour rien quand on apprenait que la plupart des détenus aimaient se faire ramoner le cul.. Ce qui n'était pas vraiment son cas. Du moins, c'était ce qu'il voulait se faire croire. Sonny commença donc à se doucher, enlevant minutieusement les restant de nourriture présent dans ses cheveux..


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E


Dernière édition par Sonny C. O'Brian le Mer 2 Juil - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 25
Localisation : X <--- IcI

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#004

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mer 2 Juil - 8:26

Alors que j'attendais les réponses du gars qui se tenait en face de moi...à quelques mètres environ, J'entendis une voix assez glacial dire

"Tu as mis les pieds dans un endroit dont tu ne connais même pas le nom ? C’est assez inhabituel…"

Je sursauta, et me retourna pour voir de qui elle provenait ! Je me retrouva face à face avec un gars au cheveux Blanc comme neige ! Ce dernier avait l'air amusé de voir un paumé poser des question !

" Tch ! C'est vachement drôle de voir des paumés Hein ?! "
Pensais-je avec agacement .

J'avais vraiment envie qu'il arrête cet air ironique ! Mais bon, il peut me répondre à certaine question et peut-être m'aider ! Puis, ce dernier rajouta:

"Cette prison s’appelle Alvena. Pour ce qui est de la localisation, en quoi ça s’intéresse ?"

Il est sympa de me dire le nom... mais en ce qui concerne la localisation.... ce ne sont pas ses affaires !

Ce ne sont pas tes affaires de savoir pourquoi ! Dis moi simplement la localisation !
Répondais-je avec agacement !

Déjà que l'atmosphère de la pièce changea avec lui... Il fallait qu'il y en ai un second qui arrive ! Bon sang, lui aussi il sort du self... à en voir tout les reste de nourriture.... lui aussi avait bien morflé dans la bagarre ! Comment je peux avoir une putain de réponse sans que ça tourne mal ?! J'ai l'habitude de me bagarrer... mais seulement pour avoir des informations, ou autre chose.

- C'est pas très gentil de pas répondre, Cendrillon..

Je rigolais intérieurement au mot "Cendrillon", comment pouvait-on s'appeler ainsi ?! Remarque... le self devait être en piteux état vu que ces deux là sont couvert de la tête au pieds !

- On est en France. On a un président de merde d'ailleurs.. m'enfin, c'est mon avis.
Rajouta le Blond .

Je releva d'un seul coup la tête et J'écarquilla les yeux! ... En...en France ?! Mais... C'est si loin du Japon ! Bon sang, déjà que j'avais un mal de crâne carabiné à cause du gaz soporifique... mais là.. IM-PO-SSI-BLE de se remémorer avant mon arrivée !

Si..... loin.... bon sang, mais que c'est-il passé !? J'ai attrapé l'Alzheimer où quoi ?! Je ne me souviens plus du tout de ce qui c'est passer !
Marmonnais-je avec un air de stupéfaction !

Puis je vis le gars aller vers l'une des douches, il se déshabilla et commença sa douche... je remarquais le tatouage qu'il avait... c'était stupéfiant de voir une telle chose !
Puis, je me dirigea vers la toute dernière douche qui se trouvait tout tout au fond de la pièce et je commença à me déshabiller pour ensuite me laver... mais je tentais désespérément de comprendre dans quelle situation j'étais !

_________________

Attendre le temps de la petite pub.. désolé je ne sais pas retirer les pub ><
Aki Akihito parle en #808000


Dernière édition par Aki Akihito le Dim 6 Juil - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mer 2 Juil - 22:16

Je venais de commencer ma douche SEUL et voilà qu’un jeune homme venait de me rejoindre. Bon, un bon point pour lui était qu’il ne semblait pas spécialement agressif, il semblai plutôt perdu en fait.

S..Salut... Y'a quelqu'un ? Je dérange peut-être...


J’eus un léger sourire. Non, visiblement je n’avais rien à craindre de sa part. J’allais lui répondre lorsqu’il posa une seconde volée de question.

Ahem.. Je suis nouveau... depuis hier soir je suis arrivé ici.. Du moins je pense, je viens de Sapporo, je m'appelle Aki Akihito ! Et toi ? Comment te nommes-tu ?
Ah!... Avant tout... où suis-je ? Je sais que c'est une prison... mais comment se nomme-t-elle et où est-elle localisée sur la carte du monde ?



Bon, là il y avait pas mal d’info à traiter. Tout d’abord, Sapporo, jamais entendu parler. Bon, pour le nom je le retiendrais je pouvais encore savoir que l’autre jeune homme était encore plus perdu que moi-même. Pour finir je notais aussi qu’il avait une sérieuse manie au bombardement incessant de question. Bon, une fois un petit bilan fait je reportais mon attention sur un nouveau venu.
Celui-ci semblait bien moins perdu et bien plus sr de lui. Cette impression fut confirmée par le ton qu’il employait.

"Cette prison s’appelle Alvena. Pour ce qui est de la localisation, en quoi ça s’intéresse ?"


Voilà une réponse qui le rangeait directement dans la catégorie des ‘’à fuir’’. Il était non seulement sur de lui, mais il y ajoutait le fait d’être arrogant, et donc susceptible et potentiellement agressif, mais en plus il était curieux et pas particulièrement bienveillant. Bref, pour moi c’était une véritable plaie. Au moins, le fait que je ne parle pas semblait aire que l’on ne me remarquait pas.

Ce ne sont pas tes affaires de savoir pourquoi ! Dis moi simplement la localisation !


La situation semblait s’envenimer, fallait-il que j’aille chercher un gardien… ? je m’inquiétait sans doute pour rien mais s’il se battaient je n’avais ni la carrure ni l’envie de m’interposer. C’est alors qu’une nouvelle voix se fit entendre.

- C'est pas très gentil de pas répondre, Cendrillon..


Aaaah mais ce n’était plus des douche, c’était la place du village. Moi qui voulais être seul. Oui, j‘avais quelques problèmes avec la notion de douches collectives. Mais, pouvait-on vraiment m’en vouloir ? C’était la première fois que j’utilisais ce genre de truc…enfin sauf à la piscine mais c’était très diffèrent.

Toujours était-il que le nouveau venu était encore un potentiellement dangereux. Et avec une probabilité assez haute qui plus est.

- On est en France. On a un président de merde d'ailleurs.. m'enfin, c'est mon avis.


A ces mots je faillis commettre la terrible erreur de répondre. Heureusement j’évitais la terrible erreur qu’allait me faire commettre ma passion pour la rhétorique. Je e rendais compte que j’étais le seul qui n’avais pas dit un mot depuis le début. De toute manière, je préférais qu’ils conversent entre eux, comme ça personne ne ferait attention à moi.

Si..... loin.... bon sang, mais que c'est-il passé !? J'ai attrapé l'Alzheimer où quoi ?! Je ne me souviens plus du tout de ce qui c'est passer !


Bon, très bien, il continuait à poser des questions ce qui focalisai l’attention sur lui. Il était temps pour moi de me carapater. Je m’étais lavé rapidement et je décrétais que c’était suffisant. Je sortis donc de la douche avec la ferme intention de me rhabiller pour sortir d’ici au plus vite. Il ne me restait plus qu’à espérer que mon mutisme n’ai pas porter l’attention sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 25
Localisation : Où à part ma jolie cellule ?

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#003

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Jeu 3 Juil - 0:02


Parce que j'Aime bien Commencer.

Libre.



Il ne manquait pas d'air ce blond. S'il voulait se mettre le japonais dans le dos, il pouvait toujours poursuivre ainsi, ce n'était pas le Sei' qui allait s'en occuper...
Alors qu'il allait lui lancer une réplique cinglante, un autre détenu arriva. Eh bien... La blondasse de toute à l'heure ! Grimaçant, il ignora le nouveau venu et en profita pour enlever son haut avant de regarder Sonny. Mais merde ! Ce mec était une œuvre d'art à lui tout seul ! Ricanant intérieurement, l'asiatique glissa un regard vers l'autre blond qui commençait à paniquer. Bordel, il croit vraiment qu'on avait que ça à foutre de lui ? Qu'il aille se plaindre ailleurs.

Hey, l'indien blond, dit-il à son meilleur ami Sonny. Tu pourrais l'aider puisque tu semble vouloir répondre à toutes ses questions !"

Le surnom "Indien" lui allait parfaitement ! Non mais regardez-le avec toutes ses peintures de guerre sur le torse ! Ça doit être le carnaval tous les jours avec lui ! Remarque, il n'avait pas besoin de déguisement...

Enlevant son pantalon mais gardant son sous-vêtement, car Sei' n'était pas pudique, mais il n'avait jamais aimé se désapper dans les douches par habitude maintenant, mais avant à cause des nombreux détenus qui venait lui tripoter vous savez quoi alors qu'il voulait juste se laver.
Il fit enfin couler l'eau, retirant la nourriture comme il pouvait. Il se tourna vers ceux dont ils ne connaissait pas le nom, c'est-à-dire le blondinet et le ténébreux, qui semblait avoir finit.

"Vous êtes nouveaux, hein ? Z'êtes là depuis quand ? Et ça vaut aussi pour toi le p'tit ténébreux."

Il avait rajouter la dernière phrase en voyant le concerné se glisser hors des douches discrètement. Comme s'il allait s'en tirer comme ça... Sei' comptait bien l'interroger un moment pour le connaître un peu mieux, préférant avec ces repères et au moins connaître le nom des petits nouveaux.

©by Nal Souclade

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Jeu 3 Juil - 0:46



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Sonny soupira devant le monologue de l'autre blond. Il se plaignait dans les douches, sérieusement.. Pis l'autre type aux yeux ambrés qui le traitait d'Indien.. M'enfin, il se douchait avec son caleçon ce mec.. il avait peur de quoi, du regard des autres détenus sur sa petite . . . banane ? Celui qui devrait avoir peur ici, c'était bien Sonny ! Entouré de ces loups, de ces gays.. C'était lui qui devrait se plaindre ici ! Il se contenta de soupirer, lavant précautionneusement sa magnifique chevelure blonde. Ah, je ne vous avais pas dit ? Il n'y avait pas plus modeste que Sonny ! (En plus ça rime, la classe).

- J'peux pas t'aider mec..

C'était bien vrai. Il n'était pas médecin et ne pouvait aucunement lui dire s'il avait l'Alzheimer. Bon, il abusait un peu aussi. Ne pas se souvenir du comment on avait été amené ici ? Fallait vraiment être très fort ! Surtout très con. Il lava finalement le reste de son corps, heureux de quitter cette odeur de nourriture et toutes ces épices lui collant à la peau.. ça faisait un bien fou ! Il resta tout de même sous le jet de la douche, profitant de sentir les gouttes chaudes couler sur son corps d'apollon.. Il se sentait bien, jusqu'à ce que son shampouineur de bouffe continue sur sa lancée. En venant dans les douches, Sonny avait bien remarqués qu'il y avait trois personnes. Et visiblement, l'une d'elle tentait de se faire la malle.

- On est de si mauvaise compagnie que ça ? Merci..

Il se retourna vers le petit groupe, tentant de faire abstraction de sa nudité. Ouais, celui qui voulait se barrer était plutôt petit et avait des cheveux noirs. Sonny ne l'avait pas vraiment vu avant. Il finit tout de même par répondre à la question de Cendrillon, vu que personne ne le fit avant.

- Suis là depuis trois mois. À perpet' malheureusement.

Ah ça oui. Comme Sonny aurait aimé le fait d'être dehors, faire cramer la maison de ses voisins.. égorger des types dans les ruelles aussi. Sérieusement, ça lui manquait de sentir ce sang chaud, son odeur caractéristique. .. Rien que d'y penser, il en avait la chair de poule.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 25
Localisation : X <--- IcI

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#004

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Dim 6 Juil - 9:47

Je fusillais du regard les deux gars qui revenaient de la cantine, je remarquais bien le petit ténébreux qui se faisait la malle en douce...

" hélas mon gars... tu n'es pas assez Discret pour que l'on ne puisse pas te voir fuir. Dommage l'ami, tu t'es fais remarqué par nous trois ! Mmmh... remarque j'aimerais en faire de même, mais qui sait ce que les deux survivants de la cantine oseront nous faire subir pour notre incapacité de leur répondre... et toi si tu continue ainsi tu serras dans leur ligne de mire ! "
Pensais-je avec amusement.

Puis je regarda à nouveaux les deux gars, celui qui avait les cheveux Argenté (Blanc) commença à nous poser quelque questions:

-Vous êtes nouveaux, hein ?

Je le regarda avec un air assez moqueur et je lui répondit pour mon cas:

- À ton avis, je ne poserais pas autant de questions si j'étais là depuis longtemps... idiot.

-Z'êtes là depuis quand ?

Je savais bien que j'étais agaçant à poser des questions... mais lui il en poses des questions agaçante et.... de plus en plus débiles ! Je lui répondit avec agacement:

- Haaaa... Bon, moi oui je suis là depuis aujourd'hui ! Et pourquoi nous poses-tu des questions aussi... Débiles les unes que les autres ?! Tu ne sais pas réfléchir avant de parler ?!

Puis, je remarquais que celui qui se faisait la malle, était déjà dans la ligne de mire des deux gars !

-Et ça vaut aussi pour toi le p'tit ténébreux.

" Eh Ben... Qu'est-ce que je disait, il n'est pas assez Discret ! Dommage... toi qui voulais peut-être ne pas participer à cette discutions qui risque de tourner en bagarre à mon avis....m'enfin, j'ai l'habitude de me battre .
À peine avais-je fini de penser ceci, le gars au tatouage assez attrayant pris la parole:

-On est de si mauvaise compagnie que ça ? Merci..

Il devait surement dire ça en remarquant le ténébreux commencer à sortir...puis il rajouta:

- Suis là depuis trois mois. À perpet' malheureusement.

J'étais un peu intrigué... pourquoi à perpétuité ? Qu'a-t'il fait pour mériter cela ?!

Comment ça " à perpétuité " ? Qu'as-tu fais pour mérité cela ?

J'attendais avec intriguassions la réponse de ce dernier.

_________________

Attendre le temps de la petite pub.. désolé je ne sais pas retirer les pub ><
Aki Akihito parle en #808000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#1

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Dim 6 Juil - 22:14


Parce que j'aime bien commencer. ~

 




Comment était-il arrivé là déjà ? Ah oui ... il avait fait le con et avais décidé de fuir au lieu de prendre la chance que ce ne soit pas son ''sac'' que le policier voulait voir. Enfin bref, maintenant il était menotté, beaucoup trop serrer à son goût, mais ils s'en foutaient royalement de son avis, c'était un prisonnier, un voyou, un fou dangereux et tout ce que vous voudrez bien lui trouver comme petit surnom.

Il avait vu dans le journal une fois, en première page, le meurtre d'un des anciens directeurs de la prison où il s'était fait envoyer. D'ailleurs il y était écrit que s'était une prison que pour homme ... le viol se sentait déjà d'ici. Le problème n'était pas là, il se savait homosexuel depuis cinq ans déjà, mais se faire défoncer le *** dans les douches par un inconnu avec des biceps deux fois plus gros que sa tête, ce n'était pas trop sur son planning.
-----
Il était ''enfin'' arrivé, pas qu'il était content, mais le voyage était assez long et il voulait se dégourdir les jambes un peu. On le fit rentrer, le démenotta, lui expliqua les règles de conduites, en fait il fallait juste ne pas faire trop chier le personnel et les autres détenues et bien sûr, ne pas essayer de filer à l'anglaise. De toute façon s'était beaucoup trop grand pour qu'il puisse se rappeler où aller, quand, comment et tout le tralala pour ce faire un plan de sortie.

On le fit visiter le principal de sa ''nouvelle maison''. Ils passèrent premièrement par les douches, il y avait beaucoup de monde pour un milieu d'après-midi. Par la cantine, qui était dans un état désastreux ! Cela expliquait le pourquoi du nombre de personne utilisant les douches. Le jardin extérieur, la salle d'entrainement, qui n'utiliserait pas de toute façon, la bibliothèque, plus intéressant et plusieurs autres endroits plus ou moins intéressant les uns les autres.

On finit par l'envoyer dans sa cellule, laquelle était déjà habitée par le bruit qu'il entendait dans une des chambres, il n'entendait pas assez pour savoir ce qu'il faisait, mais espérait qu'il passerait inaperçu et qu'il ne les dérangerait pas. Il rangea le peu d'affaire qu'il avait, ce qui  signifiait rien du tout, à part les produits de douche et quelques vêtements fournis à l'arrivée. Vêtement qui devait avoir été porté par quelqu'un d'autre, car il était sale comme s'il avait été traîné sur le sol pendant un bon mois et l'odeur ... n'en parlons pas !
-----
Il décida alors d'aller à la salle de lavage, comme cela il aura de quoi se vêtir le lendemain. Cela faisait maintenant un bon quart d'heure qu'il regardait ses vêtements tournés dans la machine et il s'ennuyait grave. Il remarqua, alors qu’il n’y avait pas que son linge de sale… mais il ne voulait pas aller dans les douches avec autant de monde, mais s’il y a autant de monde à cette heure imaginé combien il doit en avoir le soir …

De retour aux douches, il y trouva quatre hommes donc un qui  essayait de se faire la malle. Il n’avait pas passé inaperçu et il put lui bloquer le chemin avant qu’il puisse sortir.

- Je viens dire bonjour et on s’en va ? C’est pas gentil ça …

Il mit alors sur son visage le sourire le plus niais (et le plus con aussi) qu’il n’avait jamais fait de sa vie …


© Magda Sully sur Never Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mar 8 Juil - 3:03

Bon, les voilà qui parlaient entre eux.  C’était parfait, je me séchais rapidement avant de me rhabiller. C’était affreux, chaque seconde paraissait une éternité pendant laquelle un des deux pouvais réagir.
"Hey, l'indien blond, Tu pourrais l'aider puisque tu sembles vouloir répondre à toutes ses questions !"
Quelques instants plus tard voilà qu’un des deux qui semblait être des menaces potentiellement sérieuses disait quelque chose de vraiment embêtant.
"Vous êtes nouveaux, hein ? Z'êtes là depuis quand ? Et ça vaut aussi pour toi le p'tit ténébreux."
Voilà que j’étais repérer, et par un dangereux en plus, certes je n’avais pas eu accès aux informations de son dossier mais son assurance dans un lieu pareille témoignait d’un passer des plus obscure. C’était là un des effets paradoxaux de l’enfermement et du manque d’ordre, les pires étaient généralement les plus tranquilles. Comme quoi essayer d’être le moins mauvais possible était un tort en fait. Je me figeai. Si je partais maintenant je ne pourrai plus être tranquille un seul instant.
- On est de si mauvaise compagnie que ça ? Merci..
En voilà qu’il lui avait même attiré l’attention de l’autre sur moi, quelle plaie. D’une tentative de rester discret j’avais gagné l’attention de tous… heureusement la conversation repris, et l’attention repartit de moi comme elle était venue.
J’écoutais d’une oreille assez distraite, cela ne me concernait pas énormément. Néanmoins mon attention fut bien plus attirer lorsque le moins dangereux des trois par posa une question fort intéressante. J’en profitais néanmoins pour esquisser encore un pas vers la sortie. Plus je serai loin d’eux mieux je m’en porterais. Alors que je voyais la porte et ma délivrance toute proch un nouvel homme entrât et me fit obstacle. Comme si ce n’était pas suffisant il se mit à me parler d’un ton déplaisant.
- Je viens dire bonjour et on s’en va ? C’est pas gentil ça …
En plus de cela il avait à cet instant un air trop idiot pour survivre, enfin, ce n’était là que mon avis et le bon avis donc, évidement. Bon, la fuite devrait encore attendre un moment…de toute façon pour l’instant elle n’était plus possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 25
Localisation : Où à part ma jolie cellule ?

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#003

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mer 9 Juil - 2:06


Parce que J'Aime bien Commencer.

Libre.


Ce. Gamin. Ne. Tenait. Donc. Pas. A. La. Vie. Parler ainsi à Seinosuke, alors que le mec venait à peine d'arriver. Il se prenait pour qui ? Il arrivait dans une prison et ça y est, monsieur pouvait tout se permettre ? Ce mec allait s'en prendre une. Et une belle. Le laissant finir sa phrase, celle dédié à Blondasse - car c'était ainsi qu'il avait surnommé cet indien... - Sei' s'approcha du petit blond, l'attrapa par le col et le plaqua au mur. Oh, il pouvait bien se faire une mauvaise réputation auprès des nouveaux, il y en avait qui arrivaient tous les jours et deux de perdu, vingt de retrouvés ! Ou pas.

Il fallait bien leur apprendre la politesse à ses jeunes quand même, non ?

"Teme ha nani sama tsumori...?"
[Tu te prends pour qui...?]


Approchant son visage près de celui du blond, il sourit doucement. Un sourire glacial, à faire froid dans le dos. Tout comme ses yeux.

"Ok, gamin. On t'a jamais apris la politesse ? Je dis ce que je veux, et c'est pas un mioche dans ton genre qui va me donner des leçons, hum ? Si tu veux régler ça, dis le tout de suite, je t'attends. Je me doucherai après m'être sali les mains."

Une voix parfaitement posée, calme et claire. Le japonais relâcha l'insouciant. Il ne faisait pas peur ainsi, même si on pouvait voir sa fine musculature maintenant qu'il avait enlevé son haut depuis pas mal de temps. Sei' n'était pas tellement imposant, c'était surtout son aura qui faisait peur aux gens la plupart du temps...

"Pff... Les blonds, tous des chieurs !"

Il jeta un regard à Blondasse puis au p'tit ténébreux qui s'était fait intercepté par... Un putain d'autre blond ! Avec son sourire con et son air niais, le jeune adulte ne voulait maintenant qu'une chose, prendre sa douche et sortir. Il n'y avait que des blonds ici ou quoi ? Soupirant, il se dit qu'il était entouré de p'tits nouveaux. Ces types, il me savait pas qui ils étaient, mais savoir qu'ils venaient à peine d'arriver le gonfla. Il valait mieux se la couler douce avec Sei' plutôt que de le baratiner jusqu'à s'en prendre une. Il avait l'impression que de toutes les personnes qu'il avait croisé ici, c'était lui le détenu le plus ancien. Et, non pas qu'il voulait qu'on le respecte à cause de son ancienneté, mais il voulait tout de même que les p'tits nouveaux cessent de lui casser les noix.

Bref, il était énervé.

©by Nal Souclade

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe:
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Ven 11 Juil - 1:41

Je m'étirai, ma lettre finie. Oui, une lettre, l'ère du numérique ne passera pas par nous. J'préfèrerai envoyer des mails, au moins j'suis sûr qu'aucun gardien ne fourrerait son nez dans ma vie privée et ô combien trépidante mais on ne me laisse pas trop le choix. M'enfin, ça les occupe et ça leur apprend le russe au passage, je peux être fier de moi.
Je jette un coup d'oeil à ma montre. Autant allez prendre sa douche, à cette heure j'aurai la paix et je tuerai au moins un bon quart d'heure. Gérer son temps prison était un véritable art si on voulait s'occupait l'esprit et s'épuisait le corps afin de ne pas se perdre dans des pensées aussi inutiles que néfastes.

Enlevant mes rangers car hors de question de m'accroupir dans les douches pour le faire, je me dirigeai pieds nus à travers ces couloirs que je commençai à connaître comme ma poche. Pour finalement me retrouver bloqué devant l'entrée à cause de deux abrutis. J'avais pris l'habitude que mes larbins dégagent de mon passage et que les autres n'en fassent pas autant me tape sur les nerfs. Et je n'allai pas les excuser parce que c'était des p'tits nouveaux. Enfin j'crois, mais leurs têtes m'étaient inconnus et au bout de neuf mois, j'en avais mémorisé une bonne partie.

P'tain, à peine arrivés et vous faites déjà chier.

Oui, j'suis vulgaire et je vous emmerde. Je bouscule les deux blanc-becs pour pénétrer dans la pièce. Euh, le nouvel arrivage s'était donné rendez-vous ici ou comment ça se passe? Non, c'est bon, je ne suis pas le seul 'ancien'. Par contre, trop de blonds, j'crois que j'vais finir par me faire une teinture rose pétante, j'suis sûr que personne n'aura la mêm... ah c'est vrai, ça aussi on ne peut pas. Quel dommage.
En tout cas, j'pouvais dire adieu à la tranquillité. J'sais pas ce qui s'est passé avant mais l'ambiance était tendu. Cool, j'allai peut-être avoir le droit à une douche-spectacle. Mais fallait vraiment pas être doué pour donner envie à un mec de te frapper dès ton premier jour. Il n'allait pas faire long feu lui. Quoique moi, je n'avais rien à dire. On a bien essayé de me violer au bout de mon cinquième. 'Fin là, personne ne violerait personne, toute tentative risquant de tourner en gang-bang. Ce qui serait encore plus intéressant à mater.

Je me mis sous la douche avant de retirer mon débardeur, exposant ainsi ma brûlure et mon tatouage. A côté des dessins de l'autre, très sympa au passage, l'aile qui parcourait la moitié de mon dos intact était très banal. Bien, d'habitude j'aime me faire remarquer mais là y aura moins de chances pour que l'on zyeute ma cicatrice. Le treillis suivit, puis le boxer. J'ai un cul magnifique, ce serait un crime de ne pas en faire profiter l'humanité. Et puis, un type en sous-vêtement parmi des mecs à poil, niveau discrétion, y a mieux.
Actionnant l'eau, je la laissai couler sur mon corps, profitant malgré tout de ce petit bonheur quotidien.

_________________
Sacha te parle en français, t'insulte en anglais et t'aime en russe. Tout çà en #00ccff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Jeu 17 Juil - 19:19



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Sérieusement, ça commençait à devenir n'importe quoi. Toute la populace d'Alvena s'était donné rendez-vous dans les douches ou quoi ? Y a plus sexy comme coin pour se voir.. Qui voudrait tomber sur le spectacle que Sonny avait devant les yeux en plus, hein ? Blanche Neige, - qui se douchait accessoirement en caleçon-, répondait violemment à un autre blond plutôt franc, voire suicidaire carrément.. Et d'autres blonds qui arrivaient de on ne savait où pour squatter les douches.. Les blondinets domineront le monde, c'était certain.

En attendant, Sonny avait visiblement piqué la curiosité d'un des détenus puisqu'on lui demanda pourquoi il était enfermé à perpétuité.. Ah.. que ça lui manquait de pouvoir égorger des gens et bruler des baraques, sérieusement. Pire qu'une drogue, l'odeur du sang se rappelait même à ses souvenirs. Se tournant vers le blond curieux, il répondit à ses questions.

- Meurtres en série, piratage et actes pyromanes qu'on m'a dit. Et toi, qu'est ce que tu fous là ?

Les douches étaient saturées de gens, il ne restait plus aucune douches de libre et Sonny espérait sérieusement que personne d'autre n'aurait la brillantissime idée de s'incruster ici.. ça allait finir en baston sinon ! Ou en orgie à la limite. Mais sans lui alors. Le regard glacial de Seinosuke envers le blond curieux le fit éclater de rire. Il s'approcha d'eux, toujours nu, et claqua plus ou moins amicalement le dos de Blanche Neige.

- Du calme sérieux. Vous allez pas vous buter dans les douches sans moi ?

Question maturité on avait vu mieux. Peut-être que le début de sa phrase était plutôt pas mal mais la suite.. Et oui, Sonny avait besoin de sa dose de bagarre, de sa dose de sang.. L'adrénaline que provoquait les courses poursuites avec ses proies du jour lui manquait. Sérieux, la prison ça craint. Peut-être qu'il allait se mettre à faire tourner sa petite cervelle pour sortir d'ici.. Peut-être. Sauf si la flemme le prenait avant. Dans tout les cas, il pû remarquer du coin de l'oeil que l'un de ses confrères blonds avait un tatouage. Vu son entrée fracassante, il ne semblait pas très cool.. Mais Sonny ne manquerait pas une occassion de venir l'emmerder après en avoir terminé avec Blanche Neige et l'autre blond suicidaire.


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 75
Date d'inscription : 29/06/2014
Age : 25
Localisation : X <--- IcI

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#004

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Jeu 17 Juil - 22:09

Alors que j'causais à l'autre aux tatouages assez impressionnant, J'avais à peine fini ma phrase que voilà l'autre mec aux cheveux argenté me prenais par le col, puis me plaque contre lu mur derrière moi ! Si il croyait me surprendre en me faisant ça... Ben y avait mieux !

-Teme ha nani sama tsumori...?

Tien ? Il savait parler japonais ? humpf ! Aucune différence, je le comprenais facilement vu que c'était ma langue natale! Et pour qui j'me prend ? Ben pour moi.  

-"Ok, gamin. On t'a jamais appris la politesse ? Je dis ce que je veux, et c'est pas un mioche dans ton genre qui va me donner des leçons, hum ? Si tu veux régler ça, dis le tout de suite, je t'attends. Je me doucherai après m'être sali les mains."

Gamin ?! Je n'en suis pas un déjà, et la politesse ? Bien sur que je l'ai apprise... mais je ne l'applique pas avec des gars qui sont en prison. À quoi bon l'utiliser si c'est pour ensuite se retrouver avec un pain dans la gueule !
Tch ! Et il a pas bientôt fini de m'appeler gamin ou mioche qui revient amplement à la même chose que gamin ?!
Et enfin, il se décida à me poser à terre ! Il n'était vraiment pas imposant... il avait peu de muscle. Remarque moi aussi j'en ai pas de gros, mais ils m'aident bien dès des bastons...
Histoire de jouer un peu avec les nerfs de ce dernier, je lui parla en japonais... ainsi, il nous sera peut-être plus aisé de nous parlés sans que des oreilles trop curieuses ne viennent écouter notre " petite " chamaillerie.

-Watashi no kuchi ni wa kurutte inai! Watashi wa watashi ni taishite teinō tatakaubeki riyū watashi wa zettai ni minaide kudasai! Dakara, watashi wa ki tenainode watashi no tame ni matsu koto kinishinaide kudasai!
[Te fous pas d'ma gueule ! Je ne vois absolument pas pourquoi je devrais me battre contre un abrutis ! Alors, pas la peine de m'attendre vu que je ne viendrais pas !]

Mon ton était assez moqueur et il prouvait aussi que j'était confiant et déterminé à ne pas me laisser faire!

Oh mais tien.... qui voilà donc ! Encore un blond... qui bien évidement, à intercepté ce fuguard de ténébreux ! Franchement, ce p'tit gars ce faisait interpeller de partout... j'le plain. M'enfin, chui assez occupé avec l'autre japonais que je ne quitte même pas du regard !

- Je viens dire bonjour et on s’en va ? C’est pas gentil ça…

Il est con ou il prend des cours du soir ?! C'est quoi se sourire débile qu'il nous fais là ?! Mais ce sourire ne dura pas vraiment longtemps...

-P'tain, à peine arrivés et vous faites déjà chier.

Car derrière un... ENCORE UN BLOND ! Ce dernier bouscula les deux p'tit gars qui bloquaient l'entrée... à en voir sa corpulence, son regard et son visage... mieux vaut ne pas trop s'amuser avec lui.... m'enfin, après chacun fait comme il veut ! Ce ne sont pas mes affaires si son petit joueur reviens avec des œufs de pigeon implanté sur le crâne. Je soupira vaguement... déjà que l'ambiance avait pris une petite tournure assez... tendue... par ma faute ? Non non non... Par notre faute ! Ben oui, l'autre gars avec qui je m'engueule, Ben il est autant impliqué que moi !
Je voyais ensuite le gars qui avait fait une superbe entrée fracassante... alors là... parfait pour se faire remarquer de tous ! Je voyais le gars se déshabiller et .... Oooooh, à ma surprise.. un tatouage ! Et aussi... une cicatrice ? Je la distinguais mal, mais j'men foutais royalement de ce tatouage ! Avec l'autre gars, c'est bon j'avais eu ma dose de couleur pour la journée !
Puis, une autre voix se fit entendre dans la pièce, celle du mec avec des tatouage qui nous embrouille la vue de couleur Noires et Rouges !

-Meurtres en série, piratage et actes pyromanes qu'on m'a dit. Et toi, qu'est ce que tu fous là ?

Il venait de me répondre ainsi que de me poser une question... une pierre deux coups ! M'enfin, j'vois pas vraiment sur quoi je devrai mentir vu que c'est la prison ici !

-Et bien... Je pense que c'est dû au meurtre que j'ai commis par simple vengeance, donc cela veut dire que chui la pour toute ma vie...

Puis, je détourna à nouveau mon attention sur le mec en face de moi qui avait beau avoir un regard assez froid, il ne me faisait aucunement peur ! Puis, le gars à qui j'avais répondu mes causes d'êtres ici vint vers nous, et déclara

- Du calme sérieux. Vous allez pas vous buter dans les douches sans moi ?

Non mais il est sérieux s'te mec ? Pourquoi devrions nous nous buter ?! si il cherchait la bagarre, il suffirait simplement de le dire à Môssieur qui cherche à me cloué le bec depuis t'à l'heure! Il n'attends que ça on dirait ! Tch! J'te jure ...
Je gardais un œil sur s'te mec, car avec la phrase que je lui ai balancé dans les gencives, chui bon pour m'en prendre une !

_________________

Attendre le temps de la petite pub.. désolé je ne sais pas retirer les pub ><
Aki Akihito parle en #808000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#1

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Ven 18 Juil - 2:06


Y’a trop de monde ~

 




Mais tout allais bien ~ tout allais bien ~ Y'avait seulement deux gars qui se déformait leurs gueules en criant des insultes dans la langue de son défunt père, donc un des deux qui parlait de crimes et peine de prison en même temps ignorant son adversaire, un autre qui parlait de tuer quelqu'un, mais le pire c'est le nouvel arrivant qui le poussa littéralement de son chemin sans rien demandé ... il n'avait pas appris à dire bonjour et à demander POLIMENT s'il pouvait passer !?! Et après il ose me traiter de ''chieur''... T'as pas mieux comme insulte ? À peine arrivé je veux déjà fuir me cacher sous la couette du lit. [Vous pouvez passer la parenthèse si vous voulez xD] (Extrêmement inconfortable d'ailleurs ... Non, mais on se croirait sur une barre de fer tellement y'a de ressort c'est pas possible d'avoir un minimum de confort ? Aussi, je plains les pauvres gardiens qui doivent rester debout toute la journée comme les soldats en Angleterres, ils doivent se faire littéralement chier ... C'était la minute inutile d'Uso :D)

Il commençait sérieusement à avoir du monde et toutes les douches étaient prises ... Et à moins de vouloir prendre une douche avec un des costauds, pas que ce serais déplaisant, mais je voulais pas me faire violé durant ma première journée dans cet enfer ~ Se penchant vers l'oreille du ténébreux devant lui :

- Bon je me suis mal présenté, moi c'est Uso Haiko et si tu veux encore fuir je te suis, il commence à avoir beaucoup trop de monde pour prendre une douche ... surtout avec l'idiot qui vient d'entrer ~


© Magda Sully sur Never Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mar 5 Aoû - 0:48

Voilà que la situation passait de déplaisante et instable à dramatiquement risquer. Il allait falloir se dépêtrer de ce m******. Voilà que le premier et le second de ceux qui m’avaient rejoints était en train de se promettre une haine mutuel dans une langue ou mon vocabulaire se limitait à merde et quelques noms d’animaux. Enfin, je déduisais la teneur de leur propos seulement par le ton, peut-être était-il en train de parler de totalement autre chose comme des conséquences macro-économique de la dévaluation du dollar par rapport à la roupille népalaise, mais dans ce cas, il donnait magnifiquement bien le change.

Toujours était-il que même si je devais avouer que ça m’intéressait assez je ne comprenais rien, ils auraient quand même pu avoir la décence de s’insulter dans une langue que tout le monde ici pouvait comprendre…il m’arrivait certes parfois de jurer ou d’insulter en allemand mais ce n’était que pour des raisons esthétiques…il fallait dire que peu de langue se prêtaient autant à l’injure que l’allemand question sonorités.

C’est alors que je me retrouvais repousser violemment et en pleine réflexion je manquais de m’effondrer lamentablement sur le sol.

P'tain, à peine arrivés et vous faites déjà chier.

C’était très mauvais là, non seulement ce type ne semblait pas spécialement sympa mais en lus nous semblions l’avoir contrarié…que d’évènement de mauvaises augure en une petite après-midi.

C’est alors que j’entendais quelque chose qui me fit frissonner d’horreur :



- Meurtres en série, piratage et actes pyromanes qu'on m'a dit. Et toi, qu'est-ce que tu fous là ?

Cet homme avait tué, qu’il ne regrette pas, soit. J’avais déjà vu ça au sein de ma propre famille, mais pas dit sur ce ton…il semblait mélancolique. Comme si ça avait été un plaisir pour lui…quelle horreur…il n’avait rien à faire ici, à moins bien sûr que je me sois tromper…mais il aurait dû être enfermé dans un asile. Pas en prison.

C’est alors que je relevais un autre détail, insignifiant…je devrais au plus vite changer de tenue si je ne voulais pas détonner dans le décore comme si je me baladais avec un gyrophare sur la tête…et une autre chose…je n’avais peut être pas intérêt à demander qu’on joigne une de mes cravate au premier colis qu’on m’enverrai. Sinon je pouvais estimer que je serai pendu avec dans les trois jours par un de mes charmants camarades.

C’est alors qu’un évènement me surpris au plus haut point. Celui qui avait fait un sourire idiot et qui m’avait interpellé peu avant me murmura quelque chose à l’oreille. Voilà qui était bien plus sensé…



Moi c’est Alek

Je défaisais mon bouton de manche et le remettait machinalement avant de me rendre compte que cela ne servirait à rien. Ce n’était pas un de mes hommes, il ne verrait là rien d’autre au mieux qu’une manifestation du stress. Je tirais donc légèrement sa manche puis tentait à nouveau une sortie. Si les deux s‘écharpait cela ferait une couverture idéale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 25
Localisation : Où à part ma jolie cellule ?

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#003

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Mar 5 Aoû - 16:57


Parce que J'aime bien Commencé.

Libre



Seinosuke n'aimait pas utiliser la violence. Pour lui de simples mots suffisent. Mais il n'aimait pas non plus qu'on lui manque de respect et l'insulter alors qu'il ne faisait que poser quelques questions l'avait particulièrement envie d'utiliser ses poings.
Dommage pour lui, il y avait un peu trop de monde, et celui ce que lui disait le p'tit blond en face de lui, celui-ci ne semblait pas vouloir chercher la bagarre. Alors tout simplement le japonais leva les yeux au ciel, soupira et s'éloigna de lui pour terminer sa douche, le tout sans rien dire.

Il y avait déjà trop de monde, et voilà qu'un nouveau débarquait. Sei' n'aimait pas non plus qu'il y ait trop de monde autour de lui, encore moins quand il prenait sa douche. Certes, il avait une cellule à lui, mais bon... Se couper du monde n'était pas non plus la solution. Aussi, il se dépêcha de finir sa tâche sans un mot, se sécha rapidement et se rhabilla. S'approchant du petit ténébreux et de l'autre blond au sourire idiot, plaqua ses mains derrière leur dos pour les pousser vers la sortir doucement. Ils n'avaient rien demandé alors pourquoi les brusquer ?

Avant de sortir, Sei' se tourna vers le blond qui ressemblait à un indien et lui lança :

"Eh, si tu veux le buter, ne te gêne pas !"

Il était fatigué et une petite sieste lui ferait du bien. Tournant les talons il sortit en vitesse et regagna sa cellule.


[Vous l'aurez donc compris, Sei' quitte le rp (faute de temps de la part du joueur D:, déso.. ).]

©by Nal Souclade

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 78
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe:
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Sam 9 Aoû - 2:20

Ce qui est bien ici, c'est qu'un truc aussi banal qu'une douche peut devenir quelque chose d'extraordinaire. Qui dehors pouvait se vanter de s'être doucher avec un assassin vengeur et un pyromane doublé d'un serial killer? Sans parler des autres mais soit j'avais loupé les présentations soit ils avaient pas l'intention de nous faire profiter de leurs petites expériences. Dommage, c'était toujours sympa de se connaître entre camarades, ça pouvait éviter d'être pris par surprise, dans tous les sens du terme.

Finalement, c'est pas aujourd'hui que j'allai assister à une baston dans les douches. Je pouvais donc me laver les cheveux tranquillement. Je les savonnais en regardant distraitement les nouveaux faire copain-copain avant d'être viré gentiment par le type en caleçon. Ce dernier, avant de se barrer, lâcha une phrase qui me fit sourire. Il ne savait pas s'il était sérieux ou pas mais ce genre de remarques avait le don de m'amuser. Rallumant l'eau, je quittais mon rôle de spectateur pour m'incruster un peu.

Pas ici alors, le sang ça éclabousse et ça tâche.

Je m'adressais exclusivement au pyromane, qui m'avait rire avec sa remarque style "Y a une fête et vous m'invitez pas?!", ignorant l'autre blond qui pour l'instant n'avait rien fait ou dit qui mérite mon attention.

T'es ici pour pyromanie et piratage? Ca te dirait pas de bousiller leur système de sécurité? Ou même de foutre carrément le feu à la taule, j'pense pas qu'elle manquerait à beaucoup de personnes.

J'me doutais bien que ça devait être quasiment impossible mais en parlait ne faisait pas de mal. Et puis, ça lui donnerait peut-être des idées.
Mes cheveux étant propres, j'éteins l'eau pour m'attaquer au corps, me frottant tout en détaillant sans gêne ses tatouages. J'me demandais ce qu'ils signifiaient.

_________________
Sacha te parle en français, t'insulte en anglais et t'aime en russe. Tout çà en #00ccff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer Dim 10 Aoû - 0:10



LOOK EVERYONE THIS IS WHAT HATRED LOOKS LIKE WHAT IT DOES WHEN IT CATCHES A HOLD ON YOU IT'S EATING ME ALIVE & FEAR AND ANGER ONLY MAKE IT GROW FASTER
Il ricana à la remarque d'un des prisonniers. Nooon, le sang ça tâchait ? Comme s'il le savait pas.. D'ailleurs le sang était vraiment un ennemi de taille contre lequel il fallait lutter lors d'un assassinat ! Bah ouais, un gars barbouillé de sang façon Halloween, c'était vachement suspect ! Dans tous les cas, sa deuxième phrase lui plu bien. Evidemment, Sonny avait déjà rêvé de cramer la prison ou de pirater le système de sécurité.. Mais premièrement, il n'avait rien pour faire brûler Alvena et les gardes l'avaient à l'oeil, et deuxièmement, il savait hacker mais n'était pas le meilleur dans ce domaine. Pour hacker Alvena, il faudrait sûrement demander à plus expérimenté que lui sur le domaine. Sonny, il tuait et cramait tout, point barre.

- J'veux bien tout faire cramer ou exploser mais j'ai rien pour, p'tit gars.

Il ricana légèrement et se passa une main dans les cheveux en continuant de se laver délicatement, surtout que le regard du détenu sur son corps le faisait rire. Il était beau et il le savait, le blondinet en jouait même en se tournant bien vers le détenu qui lui parlait tandis qu'il se lavait. Lui, gay ? Absolument pas.

- C'est clair qu'elle manquerait à personne.

Il lança une petite flopée d'insultes à Seinosuke lorsque ce dernier se fit la malle, toujours en caleçon. Sérieusement, ce mec était vraiment un tueur ? Il n'en avait pas vraiment la trempe.. Mais après tout, il faut se méfier de l'eau qui dort non ?

- Au pire tuer quelques gardiens me ferait plaisir..

Il soupira profondément. Et avec quoi comptait-il le tuer ? les ongles ? les dents ? À la limite il pouvait essayer, mais il ne ferait pas long feu face au taser des ennemis.. À moins qu'il soit aidé, mais il pouvait toujours courir. Généralement, les autres prisonniers ne l'appréciaient pas beaucoup alors bon..


CODE (c) MEI SUR APPLE SPRING

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [libre] parce que j'aime bien commencer

Revenir en haut Aller en bas

[libre] parce que j'aime bien commencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une musique que j'aime bien....
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» Et moi je suis un homme qui aime bien ce genre d'enjeux, je veux battre Newton car j'en suis tombé amoureux, amoureux... (EDEN ♥)
» Toi, je t'aime bien ou... maybe pas.
» Je t'aime une fois, je t'aime deux fois, je t'aime bien plus que le riz et les petits pois + Kylie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
La Prison
 :: Aile est :: Douches
-