Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Lea Conti, une infirmière silencieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2015

Carte d'identité
Groupe: Personnel
N° de Cellule ::

MessageSujet: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Dim 4 Oct - 22:28





let's play a little drinking game ;


▲▼

INFO Ϟ Un peu de calme, vous le sentirez à peine.

NOM Ϟ Conti
PRENOM Ϟ Lea

AGEϞ 25
NATIONALITE Ϟ Italienne
ORIENTATION Ϟ Bisexuelle

METIER Ϟ Infirmière
Travaille depuis.. Ϟ 5 mois.
CAPACITES Ϟ Elle aime jouer aux échec et lire. C'est le calme incarné. Elle parle peu et fait seulement son travail.

it's one drink for everytime ;


Tout en elle inspire le calme et le silence. Il est rare de l'entendre parler à moins qu'elle en soit contrainte. Cependant, ce n'est pas une forme de timidité qu'on lit en elle non mais du simple professionnalisme. Elle ne s'attache pas aux gens et tient plus que tout à maintenir sa vie privée. C'est une femme intelligente et douce qui témoigne un amour certain pour son métier. Elle fait presque tache dans ce monde d'homme. Par contre, en creusant un peu, on découvre une personne insensible qui se fiche du sort des autres. Tout comme un nazi travaillant dans un camp d'extermination. Elle fait son taf et rentre chez elle sans parler de ce qu'il a pu se passer dans cet enfer qu'est la prison. Ce lieu où elle soignera des blessés graves à qui elle n'accorde aucune importance. Des morts en sursis dit-elle. Cette femme n'est pas antipathique, mais n'inspire nullement la sympathie. C'est un simple glaçon.
La femme qui vient approche de la moitié de la vingtaine. D'une taille normale et d'une corpulence mince rien ne choque de ce côté-là. Au contraire, elle semble totalement normale. Sa démarche est souple et agile. En l'observant plus habilement, vous pouvez noter plusieurs choses sur son visage. Déjà, sa tête est triangulaire et fine. Son teint est palot sans être extrêmement blanc. Ses cheveux noir foncé sont courts et coupés de manière totalement inégale. Très court quasi rasé sur les côtés et un peu plus long et en bataille au-dessus. Ses yeux, eux sont marron foncé presque noir. Une lueur sombre apparaît souvent dans son regard fatigué à l'œil gauche plus petit que le droit. Son front fin annonce des sourcils aussi fins et en pique. Ses pommettes hautes sont séparé par un nez petit sous lequel des lèvres charnues sourit constament. On termine alors sur un menton décoré d'une fossette et des petites oreilles.

Enfin nous voilà sur son corps fin, une poitrine de jeune femme aligne sa taille. Ni énorme ni minuscule, elle tient dans la paume de sa propre main. D'ailleurs, ses mains parlons en. Très abîmé et cicatrice, elles semblent faites pour travailler. Elles sont tenues par des bras peu musclés. Son ventre quand est à lui ne présenter pas d'abdo, elle est fine et ça s'arrête là. C'est mou. Puis ses jambes fines ne sont pas non plus musclées, c'est aussi mou que le reste.
▲▼



Léa, un des noms les plus donné en France. Cette descendante de famille italienne vie dans ce beau pays non loin de Paris dans la ville de Poissy.

Son histoire commence alors le jour de sa naissance. Son père Dino Conti et sa mère Léonore Rossi sont deux émigré italien. Tout deux médecin ils ont décidé de travailler en France histoire de profiter des nombreux avantages de ce pays. Ils ont donc commencé leur travail à Paris dans l’hôpital   Necker au centre de cardiologie.c'est au bout de trois ans dans ce pays qu'ils eurent leur premier et unique enfant. Léa, aucun soucis à la naissance, un beau bébé de bonne taille et de bon poids. Promis à un brillant avenir.

Cependant, tout ne ce passait pas comme prévus. Les moyens des parents étaient bon mais Léa était spécial. En école primaire déjà elle parlait peu aux gens. Souvent seule elle était peu appréciée et avait de grand problème de violence avec les autres enfant.

Les parents ignoraient comment se comporter alors ils décidèrent de l'emmener voir un psy. Tout au long de sa scolarité Léa voyait ce psy. Elle discutait avec des heures jusqu'au collège.

Au collège elle entra sans soucis en 6eme. Une bonne élève et ses problèmes de violence avait disparut. Elle parvenait à se contenir bien qu'elle parlait aussi peu. Très vite elle eut le surnom de "L'émo" elle s'en fichait. Elle travaillait et réussissait.

C'est vers la fin de collège qu'elle eut une décision à prendre. Son orientation pro' Elle eut de longue hésitation. Elle eut alors l'idée de suivre la voie de la psychologie. Amoureuse qu'elle était de sa psy. C'est là dedans qu'elle commença ses études. Tout d'abord en lycée général puis elle suivit la spécialisation en psychologie. Toujours suivit par Mme Lafoire la psychologue elle lui racontait tout dans un bonheur les plus proches. La psy aussi appréciée beaucoup Léa. C'est hélas pendant ses années de psychologie qu'un problème arriva.

Léa avait 19 ans. Elle parlait avec la psy de ses problème quand Léa posa une question à Mme Lafoire. "Est-ce que vous m'aimez bien ?" Mme Lafoire acquiesça en approchant de cette adolescente l'interrogeant comme une jeune fille. "Bien-sure. Je t'aime beaucoup tu sais Léa." cependant, une incompréhension naquit dans la tête de Léa. Elle sourit en regardant cette femme qui l'écoute et lui parle, la rassure depuis quelle est enfant. Et dans un élan d'amour un peu trop prononcée elle vint embrassée la psy. D'abord interloquée elle n'en fit. La femme écarta délicatement et tenta d'expliquer à Léa. "Ecoute Léa. Tu sais, je suis mariée, j'ai des enfants. T'es comme une de mes filles." Les larmes montèrent aux yeux de Léa qui dans un élan de colère s'enfuit en brisant son poing contre la porte. Plus jamais elle alla voir la psy et ainsi s'arrêta ses études en psychologie.

Après un an d'année de déprime une décision fut prise par notre amie Léa. Elle entra en école d'infirmière. Vivant toujours chez ses parents ce ne fut pas difficile pour elle d'y arriver. Au bout de deux ans elle eut son diplôme et commença à travailler à Necker.

Mais cette vie lui allait pas. Les disputes avec ses parents grandissant elle craqua et quitta son travail avant de fuir de chez elle. Elle trouvé un appartement à Paris et chercha un boulot dans les petites annonces. Une prison avait ouvert ses portes. Elle décida de s'y présenter et c'est ainsi que sa vie changea réellement. A Alvena.    




you've made me go insane.

PSEUDO Ϟ None
AGE Ϟ 20

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Purement par hasard..

AVATAR Ϟ Rukia
LE MOT DE LA FIN Ϟ Simund Freud il est cool.



(c) MEI SUR EPICODE



(( Du coup j'ai de nouveau le problème de code :'( ))


Dernière édition par Lea Conti le Lun 19 Oct - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Ven 9 Oct - 23:09

Hey, j'ai corrigé le code =)

par contre avant de pouvoir te valider il faudrait que tu changes la taille de ton vava =) c'est 200x400px

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2015

Carte d'identité
Groupe: Personnel
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Sam 10 Oct - 21:02

Je suis conscient que je ne suis pas doué. Mais, quand je prend l'avatar qui est bien à 200 pour 400 Px et que je le place dans le lieu prévus à cet effet ( Je crois ) bah... Le forum l'affiche en tout petit. Je dois encore faire une mauvaise manip...

Une aide s'il vous plait ? *tête mignonne*

Je l'aurais mérité mon premier Rp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Mer 14 Oct - 17:36

tu dois héberger ton avatar et placer le lien dans "lier l'avatar à partir d'un autre site"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2015

Carte d'identité
Groupe: Personnel
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Mer 14 Oct - 20:14

Ho oui ! J'ai réussi. Je sais pas comment mais j'ai réussi !

Voilà, merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Lun 19 Oct - 10:52

Alors alors, pour ta fiche
dans l'ensemble elle est bien mais j'ai quelques problèmes avec ton histoire =)
1erement elle est un peu courte, ce serait cool que tu y ajoutes deux ou trois lignes, ensuite, Alvena est à Paris et pas à New-York

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 05/09/2015

Carte d'identité
Groupe: Personnel
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Lun 19 Oct - 12:18

Ah okay pour l'histoire. Je vais modifier cela pour la rendre plus intéressante dans ce cas ^^. Et heu...ouais j'ai du me confondre avec un autre forum. Toutes mes excuses. Je m'occupe de modifier ça dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse. Ven 30 Oct - 11:08

Hey
Alors j'aime beaucoup ton histoire et je n'ai presque plus rien à dire, mais j'ai remarqué qu'il y avait quelques fautes d'inattention comme des oublis de pluriel, une bonne relecture et tu es bonne pour la validation o//

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lea Conti, une infirmière silencieuse.

Revenir en haut Aller en bas

Lea Conti, une infirmière silencieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» A plus tard les amis... [Infirmière Joëlle, Privé]
» [Vends] Compte Tour Conti Neuf ! Emballé !
» Choisissez l'avatar des PNJ ! Partie 2-39 : Infirmière Joëlle !
» Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
Personnage
 :: Présentations
-