Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Première journée, au boulot ma grande ! [Pv libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 18
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 18

Carte d'identité
Groupe:
N° de Cellule ::

MessageSujet: Première journée, au boulot ma grande ! [Pv libre] Mer 15 Avr - 22:29

Anakeen Leiv Varkalova arriva devant la bâtisse en pierres froides tôt le matin, peu avant 8 heures. L'endroit était encore silencieux à cette heure sans aucun doute trop matinale pour les prisonniers qui le peuplaient, et d'instinct, elle se mit à savourer ce dernier instant de calme avant de se décider à pénétrer l'enceinte du bâtiment neuf. Son premier jour en tant que gardienne était sur le point de débuter, et malgré qu'elle ne soit pas d'un naturel nerveux, l'idée de n'être confrontée qu'à des criminels masculins et des bonnes femmes trop timides pour hausser le ton la faisait à nouveau hésiter. Cette décision d'accepter la surprenante proposition de cet homme, trois jours avant, était elle finalement si judicieuse ? Anakeen, tout en appuyant sur la poignée pour pousser la porte de la prison se rappela que oui. Il s'agissait là de son unique opportunité de se faire à la fois de l'argent et de l'expérience. Quoi de mieux pour une future policière que de tester ses capacités dans un milieu  emprunt uniquement de testostérone, d'hommes machos et sexistes, les pires représentant de la race humaine ? Elle qui bataillait depuis toujours pour le droit des femmes allait être servie, mais ainsi pourrait elle vérifier la foi de ses arguments et la puissance de ses croyances. La jeune norvégienne comptait bien rapidement remettre en place ces êtres hautains et narcissiques et n'aurait aucun scrupule à y parvenir par n'importe quel moyen, pacifique ou non.

Rassurée, la femme referma la porte derrière elle et se mit bien vite en quête d'administration, où elle devait clarifier, avec le directeur de l'endroit, de quelques points. Ainsi allait elle acquérir un uniforme sans aucun doute obligatoire pour chaque membre de la sécurité, une arme et sa réputation de bleue. Au féminin oui, car elle n'allait pas non plus tarder à découvrir qu'elle serait l'unique femme gardienne, ces dernières d'ordinaire interdites dans ce bâtiment purement masculin. Son emploi devenait de plus en plus intéressant, vraiment, et l'idée de se faire un nom lui parût le meilleure des pistons pour son école.

Une fois les derniers détails réglés et sa tenue enfilée, la norvégienne de 19 ans alla enfin commencer son travail. Cette fois ci, 9 heures allaient sonner, et encore perdue dans l'emploi du temps des prisonniers, elle se contenta de rejoindre les couloirs pour surveiller les cellules collectives où elle était certaine qu'elle allait retrouver quelques collègues qui pourrait décider de lui fournir quelques explications, comme on le lui avait conseillé. Son visage habituellement fermé dans une expression de pure impassibilité et ses cheveux cette fois ci relevés en un chignon propre – tellement different de ses habitudes -, Anakeen s'humidifia la lèvre avant d'entrer sur scène, cherchant déjà à prévoir à quelles réactions elle serait confrontée face à ses créatures qu'elle imaginait si peu civilisées. La tête haute, son corps souple ne trahissant aucune hésitation, elle traversa enfin le dit couloir  où déjà, de nombreux bruits filtraient. Une paire de ces monstre semblait déjà consciente du jour qui pointait déjà depuis plusieurs heures, mais pas pressé pour deux sous, elle n'en vit pas un seul sortit du lit, à faire autre chose qu'à fixer le plafond ou parler à l'un de ses codétenus. Ca commençait pour le moment bien, restait à voir les 30 autres secondes qui allaient s'écouler .. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Première journée, au boulot ma grande ! [Pv libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith
» Balade à grande vitesse [Libre]
» [Libre]Première journée sur Seikan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
La Prison
 :: Aile est :: Cellules collectives
-