Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée] Mer 26 Nov - 10:50





let's play a little drinking game ;


▲▼

INFO Ϟ

« Il faut se méfier de l'eau qui dort. »


Quoi que tu fasse, il est là. Il veille dans l'ombre. Et si jamais il te voit, oh oui, il te dénoncera. Détenus ou collègues, ça n'a pas d'importance. La justice doit régner, peu importe les conséquences.

Même les plus regrettables.

NOM Ϟ COOPER
PRENOM Ϟ Bradford dit « Brad »

AGE Ϟ 37 piges
NATIONALITE Ϟ Franco-australien
ORIENTATION Ϟ Hétéro endurcis

Travaille depuis.. Ϟ Quelques heures à peine
CAPACITES Ϟ
▪ Excellent combattant qui ne se sépare jamais de son sabre
▪ Grand sens de la justice et de l'honneur
▪ Manique, pudique, un poil hypocondriaque
▪ Accro au café
▪ Grand self-control, résistance à la douleur
▪ Empathie pour les plus faibles

it's one drink for everytime ;


* JUSTICIER *
Cela peut paraître ironique pour un nouveau surveillant pénitentiaire, mais Brad a un sens très aigu de la justice et du respect des règles en général. Pour lui, les lois sont d'or et ceux qui se retrouvent en prison ont de bonnes raisons d'y être. Bien qu'il puisse tout de même avoir de l'empathie pour les plus faibles ou les plus jeunes en général (son côté nounours qui ressort j'imagine) et si on est honnête avec lui, il pourra peut-être vous aider, si l'envie lui en prend. Brad a un grand sens moral et n'hésitera pas à dénoncer ses propres collègues si ceux-ci font quelques entorses aux règlements. Mais vouloir jouer les petits soldats modèles, dans une prison comme Alvena, n'est peut-être pas la meilleure idée qui soit.

* FINE LAME *
Brad est avant tout un combattant et même avant cela, c'est un sportif qui s'entretient. Chaque jour, il ne peut pas être de bonne humeur tant qu'il n'a pas fait son entraînement quotidien. Il appelle ça sa « séance de décrassage ». Tout jeune, il a appris l'escrime qu'il maîtrise plutôt pas mal et il se perfectionne toujours dans l'art du kendo avec son sabre qu'il ne quitte jamais. Son père militaire lui a  transmis le goût de l'effort et de la discipline, ainsi que quelques clés de bras très efficace pour notamment maîtriser quelqu'un de plus grand ou plus fort que lui. Le sport généralement aide à garder un mental d'acier et c'est le cas de Brad. Calme et mesuré, il ne dégainera que très rarement sa lame : il ne s'en sert qu'en cas d'absolu nécessité. Il ne provoque pas et se défend. Il est également très résistant à la douleur physique. Son self-control pourra certainement en agacer plus d'un.

* MANIAQUE *
Oui, vous avez bien lu. Brad est manique. Même s'il ne l'avouera jamais. Très méticuleux dans sa manière de faire ou de voir les choses, c'est un grand accro au rangement et à la propreté. Il sera toujours mal à l'aise dans un endroit insalubre. Quand ça le prend, Brad peut parfaitement et sans aucune gêne, intégrer l'équipe de nettoyage pour leur donner un coup de main : et tout sera absolument impeccable après son passage. Brad a un toc : il ne peut pas toucher une poignet de porte en l'état. Il a toujours sur lui un chiffon ou même des lingettes, pour la désintoxiquer avant de pouvoir poser sa délicate paluche dessus. Bradford est aussi très doué en cuisine et se balade avec son propre thermos, du meilleur café qui soit. Il le fait lui-même et ne le partagera qu'avec ses supérieures s'il y est vraiment obligé. Il est comme ça Brad : c'est une vrai petite fée du logis.

* PUDIQUE *
C'est peut-être difficile à concevoir, dans un repère de débauchée comme peut être Alvena mais, Brad est quelqu'un d'absolument pudique. Une douche, ça se prend individuellement et le plus loin possible de tous les regards indiscrets. Il ne se change que dans sa chambre fermé à clé. Ses vêtements recouvriront toujours son torse ou ses jambes musclés. C'est pour lui intolérable de se balader sans être vêtu de manière appropriée. La nudité des autres le gêne beaucoup mais il saura faire face et le cacher, il faut bien qu'il garde sa réputation. Brad n'est pas quelqu'un qui s'ouvre ou va vers les autres, il ne parle même quasiment jamais de lui. C'est quelqu'un de discret, de secret et qui se protégera de toutes les manières possibles. Au fond, c'est un bon gars Brad. Un peu étrange parfois. Qui peut surprendre, beaucoup. Mais qui sait pourquoi il est là, et qui en veut. Il cherche sa place et la trouvera. Ou bien, il sera détruit et ça en sera fini de lui.
Un mètre presque soixante-dix. Oui, ce n'est pas bien grand. Il doit donc souvent lever la tête mais ça ne gêne nullement sa nuque musclé qui lui fait un cou de taureau. Ce n'est pas parce que Bradford est d'une taille moyenne qu'il n'en ai pas pour autant impressionnant. Ni mince, ni gras, son corps est très sculpté par les nombreuses heures d'entraînement qu'il subit. On pourrait s'attendre à ce qu'il soit massif et pas très adroit mais c'est tout le contraire. Les arts martiaux l'ont aidé à acquérir une grande souplesse et de l'élégance dans sa manière de se déplacer et de se battre. Il est aussi très rapide et utilise beaucoup sa petite taille comme un avantage, pour se faufiler à l'endroit où on ne l'attendait pas.

Une allure pas toujours avantageuse. Brad n'est pas beau, loin de là. Il a ce qu'on appelle « une tronche » et celle-ci passe rarement inaperçu. Ses petits yeux noirs perçants et cernés vous scrute et s'il ne sourit pas, on dirait franchement qu'il fait la gueule. Alors que non, c'est son expression naturelle. Sa mâchoire bien sculptée et ses oreilles décollés encadre ce visage si incongru qui n'est pas dénué d'un certain charme. Ses cheveux d'un noir profond s'accorde bien à son regard, et bien qu'il essaye de les coiffer, leur épaisseur est tel que c'était perdu d'avance. Il se balade donc avec son nid d'épis sur la tête qu'il rase régulièrement lui-même.

Toujours impeccable. Malgré toutes ces tares physiques, Bradford fait le maximum pour prendre soin de son apparence. Sa tenue sera toujours impeccable. Il prend le plus de douche possible et peut passer beaucoup de temps à prendre soin de lui. Au travers du sport notamment, il a su acquérir une force qui impressionne et qui l'avantage malgré sa petite taille. Brad a toujours sur lui un gel nettoyant et des lingettes, puisqu'il a en horreur le contact direct avec un poignet de porte porteuse de microbes et autres risques de maladie. Il déteste toute forme de contact direct et il tient facilement les autres à distance avec sa lame en cas de problème de discipline. Mais si par mégarde, il se retrouve tâcher par quoi que ce soit, vous pourrez voir Brad se décomposer puis foncer se changer dans la minute, pour éloigner le moindre risque d'infection.

Des cicatrices immuables. Avoir passé son enfance avec un père militaire intransigeant n'aura pas laissé le corps de Bradford intact. De nombreuses cicatrices sont réparties un peu partout sur ce corps qu'il ne dévoile jamais. Des traces de brimades qu'il a souvent reçu. Des blessures trop profondes pour totalement s'effacer quand il a forcé un peu trop ses limites. Mais aussi un grand tatouage qui recouvre ses deux omoplates, représentant un signe tribal, que Brad a fait en secret durant son adolescence. Parfois, on peut le voir en transparence si jamais il porte un haut blanc. Il n'en parle jamais, difficile de savoir si c'est pour lui devenu une honte ou s'il le porte avec fierté.
▲▼



C'est sous le soleil de plomb d'Australie que le petit Bradford Cooper a vécu ses premiers instants. D'une mère native de ce beau et grand pays, et d'un père militaire français, en mission si loin de chez lui, qui avait su trouver amour et réconfort auprès d'elle. Même pas marier, même pas promis, l'étranger était resté auprès de celle qui lui avait annoncé le début de sa grossesse. Parce qu'après tout, il l'aimait. Il venait de désobéir et de mettre en péril sa carrière pour elle et l'enfant qu'elle portait. Qu'un soldat déserte sa patrie par amour, c'était un comble pourtant. Mais c'était sans compter sur la vie qui nous fait faire parfois de bien drôle de chose.

A peine Brad put-il graver à jamais dans sa mémoire le visage de sa mère, que celle-ci fut emporter par la fatalité que l'on nomme cancer. L'homme se retrouvant priver de son amour et de sa carrière faillit devenir fou mais tint bon pour son fils. L'Australie ne pouvait pas les garder plus longtemps. Dans le premier avion, ils embarquèrent pour la France et Brad fut confronté à une nouvelle langue que son père s'était bien gardé de lui apprendre jusqu'à ce jour. Ne pouvant pas réintégrer l'armée, le père Cooper devint coach sportif en escrime et se mit en tête de faire de son fils un athlète. Enfouissant son chagrin dans le sport, il se montrait parfois cruel avec ce petit garçon qui avait le même regard que celle qu'il avait tant aimé. Entraînement sur entraînement, Brad était plutôt doué mais ça ne suffisait jamais assez. Il faisait de son mieux pour gagner les compétitions, mais quand son sabre tremblait trop, ce n'était pas à cause de la pression ; mais bien de la faute de l'épuisement intolérable contre lequel il luttait sans relâche pour donner le meilleur de lui-même. S'il perdait, il savait ce qui l'attendait. Ne pas y penser, et frapper. Vite, fort. Surprendre et vaincre.

Mais le sabre ripe, l'attaque est contrée et Brad s'effondre. Déjà ses larmes coulent. Déjà il sait que la rage va encore une fois éclater et que les coups de ceinture seront impitoyables. Ce goût amer que laisse l'injustice dans la bouche de Bradford le marquera pour toute sa vie.

A quoi bon se rebeller ? Après tout, il n'avait nulle part où aller. Et ce père exigeant l'aimait malgré tout. Même si les preuves étaient rares. Brad était fort et bientôt, il continuerait sur sa lancé. Son chemin se traçait petit à petit et une jeune femme s'intéressait à lui, malgré son physique ingrat. Elle venait l'encourager dès qu'elle le pouvait et sa simple présence réchauffait son cœur. Il attendit de décrocher sa place au championnat du monde pour la demander en mariage. Et elle accepta, ce qui le combla de bonheur.

Un père qui prend sa retraite, des exploits sportifs intéressants et de grandes rentrées d'argent, un avenir prometteur qui suit son cours. Mais qui ne satisfait pas pleinement. Une chose ne fonctionne pas. Une chose qui finira par tout briser dans son couple qu'il croyait pourtant si solide : toujours aucun enfant. Des examens et une vérité qui éclate : c'est de sa faute à lui. Bradford ne pourra jamais avoir d'enfant. Après toutes ses années, le mariage s'est étiolé et la femme déçue s'en va voir ailleurs, pendant qu'elle peut encore trouver quelqu'un d'autre pour fonder le foyer qu'elle a tant rêver. Très vite, on se sent seul et vide. Les exploits sportifs ce font plus rares. Jusqu'à ce qu'on finisse par vous dire que vous n'êtes plus bon à rien. D'apprendre que son fils prenait sa retraite anticipé, achèvera ce père sévère mais aimant à un âge raisonnable.

La justice est la dernière chose qui lui tient à cœur, puisque Bradford n'a plus rien. Il serait bien devenu gendarme ou policier, mais l'examen était trop difficile. C'est celui de surveillant pénitentiaire qu'il a choisi de faire et qu'il a décroché. Ce sera sa toute première expérience après ses stages de formation qu'il a effectué dans d'autres prisons. Il croit déjà avoir vécu les pires horreurs, ce monde-là ne lui fait pas peur. On dirait bien que ces derniers maigres espoirs s'apprêtent à voler en éclats.




you've made me go insane.

PSEUDO Ϟ Kohske
AGE Ϟ 19 printemps

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Sur le moteur de recherche google, ma foi, ce n'est pas bien originale x)

AVATAR Ϟ Nicolas Brown de Gangsta.
LE MOT DE LA FIN Ϟ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua...
NON PITIE, PAS DE LATIN, Aaarrghh...
*traumatisée*

Merci d'avoir lu ma fiche jusqu'au bout !



(c) MEI SUR EPICODE





Dernière édition par Bradford Cooper le Dim 30 Nov - 0:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 32
Date d'inscription : 19/10/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée] Mer 26 Nov - 19:17

BIENVENUE !
Courage pour ta fiche, en espérant que le fo te plaise o/

_________________
    « J'attend inlassablement que les minutes changent de définition et que le temps, dans son vol, emporte toutes les secondes pour que je n'ai plus a souffrir leur passage insupportable.. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée] Sam 29 Nov - 19:24

Merci !

Ca avance, lentement mais sûrement ;3
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée] Dim 30 Nov - 0:15



Bonjour/Bonsoir,

Félicitations ! Tu es validé ! Tu peux de ce pas aller créer ta fiche de lien et de rp ^^

Bon rp!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Bradford Cooper ~ Le début de la fin [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» Abby Cooper is here o/
» Maxime Cooper [VALIDE]
» Lea Cooper
» Nate M. Davis - Ryan Cooper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
Personnage
 :: Présentations :: Présentations validées :: Gardiens
-