Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:44

Alors, déjà bienvenue dans cette partie ou je vais régulièrement poster des chapitres de ma fan-fictions sur des YouTubeurs que vous connaitrez peut-être...

La liste des personnages:
-Brioche
-Siphano
-Dortos
-Léo
-Frigiel
-Zelvac (Alexandre)
-Blondie
-HeavenFox (à venir)
-AyPierre (à venir)
-Skillnez (à venir)
-PlayFan (à venir)
-TheMissAddict (à venir)


Voila, en gros, la présentation des persos! Je vous laisse apprécier la suite ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:46

Prologue

Le pain de mie grillé c'est bon n'est-ce pas? Enfin c'est ce que pense Black derrière son écran dans son lit avec une housse de couette avec un chat trop mignon et... Bref passons. Nous disions donc que Black aimait le pain de mie grillé. Mais aime-t-elle aussi les brioches grillées? C'est la question qu'elle se pose. Mais, pour ça, faisons appel à notre souffre douleur préféré... Notre petit Superbrioche plus couramment appelle Brioche! Et, aimant beaucoup beaucoup les souffres douleurs, Brioche n'était évidement pas le seul! Siphano serait de la partie! Ça promettait d'amuser notre petite sadique bien aimée qui avait déjà des tonnes d'idées déferlant en elle! Comment griller une Brioche? En la faisant voir un Siphano sauvage torse nu? Ou bien le sentir trop prêt suffirait...? À elle de voir! Dans tout les cas, elle risquait de vous concocter une petite mésaventure bien sympathique!


PS: Voilà le prologue finit! J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche, vous pensez que les brioches cuisent comme des pattes? Moi je n'en sais rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:48

Chapitre 1

Les rayons du soleil tapaient chaudement mon visage au petit matin, me faisant grogner et tourner vers le côté sombre. Mais à peine eu-je fais cela, mon réveil s'actionna et un vacarme épouvantable emplit la pièce.

"Ah nan...."

J'optai donc pour le plan A. Celui que tout le monde adore vu que c'est le plus simple. Prenons donc notre oreiller par un coin, un peu d'élan, et projetons le sur cet objet bruyant. Tendons l'oreille et... Bizarrement on entend plus rien! Je souriai de plaisance en esseyant de me rendormir. Mais bien évidement, ce réveil m'avait entièrement réveillé! Alors, dans un énième grognement, je me relevait en me frottant désespérément les yeux. En baillant, je sortis de ma chambre, tombant sur plusieurs touffes de cheveux.

-Joyeux anniversaire! Joyeux anniversaire! Joyeux anniversaire, Brioche! Joyeux anniversaire!

Je souriait de toutes mes dents. J'avais totalement oublié! Léo s'approcha de moi en souriant.

-Viens Bri'! On a plein de cadeaux! Dit-il enfin.

Je souriait de toutes mes dents et le suivit. Il me montra une table ensevelit sous un tas de cadeaux. Je pris le premier, de Frigiel. Il m'avait offert une master pelle. J'étais hyper heureux, car je n'en vais plus et que cela m'arrangeait! Léo, quand à lui, m'offrit du sable maudit (voir l'âge de glace), Zelvac une figurine Zelvache, et Siphano, fut le plus incroyable des quatre. Il avait offert une petite fleur jaune à Brioche qui la prit délicatement dans ses mains en l'embrassant sur la joue.

-Merci à vous tous! Vos cadeaux me touchent profondément! Dis-je en souriant.

Je vis que Frigiel taquinait Siph' qui rougissait légèrement en se défendant.

-C'est est bon Fri'! Le cadeau de Siph' était très bien aussi! Le défendis-je.

Frigiel se calma et sourit.

-Oui, c'est vrai que la fleur est jolie!

Siphano me fit un sourire que je lui rendis. Je détournai le regard afin de parler à Léo, alors que j'entendis un cri. Frigiel venait de recevoir un coup de coude énorme dans les côtes. Siphano, lui, se tenait de bout l'air rageur.

-Si t'as décidé de m'énerver t'as gagné. Dit Siph'.
-Ça fait mal... Se plaignit Frigiel.

Siph' s'en alla d'un pas énervé. Léo alla voir Frigiel en lui demandant si tout allait bien, tandis que moi, je montais doucement les escaliers pour demander à Siph' ce qui n'allait pas. Je montais les escaliers et africains dans un couloir avec nos chambres. Je ne pris même pas la peine de toquer chez Siph' car je savais qu'il allait me dire de partir.

-Qu'est-ce qui va pas? Demandais-je en entrant.

Ce que je vis me choqua autant qu'elle me blessa. Siph' se tenait la, debout, la fleur jaune à la main. Il arrachait une par une les pétales.

-S-siph... Dis-je la larme à l'oeil.

Il se retourna vers moi, arrachant la dernière pétale au passage. Je reçu mais jusqu'à la porte, dérouté. Il venait de réduire la cadeau qu'il m'avait offert en cendre. Et, mine de rien, cela fisait beaucoup plus mal que je ne le pensais.

"Pourquoi ça fait si mal?!"

-Pourquoi t'as fais ça? Demandais-je, la voix chevrotante.
-Frigiel m'a dit que les fleurs, on les offrait aux filles. Pas a ses amis. Alors puisque tu n'es pas une fille je vais t'acheter autre chose. Répondit-il en plantant son regard bleu dans les miens, gris.
-Je me fiche de ce que pense Frigiel! Je voulais juste la fleur que tu m'avais offert! Répondis-je en sentant une larme rouler le long de ma joue.

Il prit un air désolé et se releva, me prenant dans ses bras et en me plaquant contre la porte sans le vouloir vraiment.

-Pleure pas... Je suis désolé. Je vais t'en acheter une autre. Chuchota-t-il à mon oreille, ce qui me fit frissonner.
-Je ne pense pas que cela soit utile. Répondis-je en baissant la tête mais en l'enlaçant à mon tour.
-Et pourquoi pas?
-Parce que si tu m'en rachète une autre, je vais en prendre l'habitude! Dis-je alors.
-Alors je vais t'en racheter une autre! Ria-t-il.

Je souris et m'endormis dans ses bras, encore fatigué du réveil brutal que mon réveil m'avait offert, sentant qu'il m'allongeait sur son lit et sortait de la pièce.


PS: Premier chapitre finit! Je sais qu'il n'est ni la perfection ni l'histoire la plus intéressante du monde mais j'aime bien! Donnez vos avis en com'!

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:50

Chapitre 2

J'entrouvris lentement les yeux, les refermant aussitôt à cause du soleil tapant de l'après-midi. J'enfouis donc ma tête dans le drap alors qu'une odeur aussi douce et fruitée que du parfum alla caresser mes narines. Bien sur, je me rendis compte qu'il ne s'agissait pas de mon odeur mais de celle de quelqu'un d'autre. Mais je m'en fichais, cela sentait tellement bon... Je pris donc l'intitiavtive de prendre la couette contre moi et de la serrer fort dans mes bras et mes jambes, enfouissant mon visage à l'intérieur. Je me roulais en boule lorsqu'on me fit sursauter.

-Tiens, je savais pas que t'aimais autant ma couette! Rigola une voix dans mon dos.

Je fis volte-face et rougit violemment. Siph' se tenait à l'entrée de la pièce en souriant. Il s'agissait, après étude de la chambre, de celle de Siph'. Bien sur, Black était au courant mais n'avait rien dit, mais shhht il ne faut rien dire! Alors l'odeur que je sentais... C'était celle de Siph'?! Et je trouvais qu'elle sentait trop bon?! Achevez moi si je rêve! Je lachai sa couette en baissant la tête, comme un gamin pris en faute. Siph' ria et vint vers moi pour m'ébouriffer les cheveux.

-Fait pas la tête Bri'! Dit-il en riant.
-Tu t'es moqué de moi! Me défendis-je.
-J'ai même plus le droit de t'embeter? Je suis choqué! Dit-il avec un ton faussement irrité.
-Monsieur Phano est surpris? Ricanais-je en relevant la tête.

Il me souriant et me tendit un pot contenant une fleur jaune.

-Je t'en ai rachetée une. Dit-il en continuant de sourire.
-Merci! Dis en le prenant brefement dans mes bras et de me saisir du pot et observant la fleur jaune.
-Sinon t'aurai plus eu de cadeau... Dit-il avec, à son tour, un air de gamin planté sur les lèvres.
-Merci. Ne trouvais-je qu'à dire.
-T'as un anniversaire à fêter il me semble! Dit-il en me tirant pour que je me lève, ce que je fois automatiquement.
-Je vais d'abord poser ma fleur! Te tais-je en lui montrant la fleur.
-Dépêche toi! Railla-t-il.

Je partis dans ma chambre. Pourquoi n'avais-je pas remarqué qu'elle était différente de Siph'? Mes murs étaient brun clair, avec quelques fois des teintes plus foncés. J'avais un lit avec une couette de la même couleur que mes murs et un masque de petit bonhomme au dessus de mon lit. Devant ce dernier, se tenait une commode avec une lampe dessus et une place vide. Je posai donc la fleur dessus en souriant avant de ressortir de ma chambre. En fermant la porte, ma tête entra dans quelque chose de dur. Je relevait les yeux en me frottant le crâne et tombai sur un Frigiel tordut de rire. Je souris devant cette scène assez comique et lui donna un mini coup de poing sur le torse.

-Te moque pas de moi, espèce de méchant! Ralais-je.
-Je suis le plus méchant du monde! Ria-t-il avec un rire machiavélique.
-Ça, tout le monde le savait tu sais. Dis-je avec un sourire malicieux.
-Hé c'était méchant ça!
-Alors je suis plus méchant que toi! Riais-je.
-Mais oui... Soupira-t-il.

Je lui Souriau et descendit les escaliers alors qunilnme suivait. Je me fis un café alors que lui, se préparait un thé.

-T'as fais quoi cet aprem'? Me demanda-t-il.
-Bah... Rien, pourquoi? Demandais-je.
-On t'a pas vu de l'aprem'. Répondit-il.

Je me mis à rougir violemment. Je ne pouvais pas lui dire que j'avais dormis dans le lit de Siph'! Il s'imagnierait des choses totalement fausses!

-J-j'ai juste dormis. J'avais sommeil.

Je ne faisais que mentir à moitié. Non, je ne mentais même pas! Je ne lui disais juste pas toute l'histoire.

-Je vois...

Je pris ma tasse de café et commençai à le boire. À vrai dire je ne crois pas que Frigiel se soucie réellement de qui dort chez qui mais... Je ne veux pas que les autres se fassent de fausses idées. Moi et Siph' étions très proches mais il avait des vues sur quelqu'un. Et en plus je n'aime pas les rumeurs! Je terminais bien vite ma tasse et la mit au lave vaisselle. Alors que je voulais aller dans la bibliothèque, j'entendis le rire d'une jeune fille. On avait pourtant pas de fille ici! Je lançais un regard vers l'entrée et vit une jeune femme blonde. Ses yeux bleus étaient magnifiques.

-Bonjour. Lui dis-je, observant la jeune femme qui se collait presque à Siph'.

"bah vas-y saute lui dessus t'attends quoi?!"

J'ai vraiment pensé ça?

-Bonjour, je suis Blondie! Dit-elle toute joyeuse. Je suppose que tu es Brioche?
-C'est moi. Dis-je enfin.
-Siphano m'a beaucoup parlé de toi! Dit-elle en souriant tandis que le dit Siphano se grattait la nuque avec un sourire gêné.
-OK. Je ne vais pas vous déranger plus longtemps et vais vaquer à mes occupations.

"Saute lui dessus tant que je suis pas la, je t'en prie!"

*Pfff... Les pensées de Brioche déraillent pensa aussitôt Black. Surtout qu'au lieu de griller Brioche, Siph' va griller Blondie! Ça va pas du tout!*

-Brioche attend... Dit Siph' d'une petite voix.
-J'allais lire, c'est bon! Répondis-je en souriant et en montant les escaliers.

J'entendis de nouveau Blondie rire et Siph' lui répondre d'un ton évasif. C'était donc elle la personne sur qui il avait des vues? Elle n'est pas si belle... Sauf ses yeux. Et même, il mérite mieux!

*Il te mérite toi... Pensa Black*

Je m'assis donc sur mon canapé habituel, un livre à la main, encore un peu en colère. Pourquoi en colère? Non! Je n'étais pas en colère, Siph' choisissait lui même sa petite amie, sans me demander, je n'ai pas besoin de donner mon avis, c'est son choix!


PS: Oui, j'ai décidé de faire souffrir mon petit Briochounet èwé parce que qu'est-ce que j'aime mon petit souffre douleur! \o/

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:51

Chapitre 3

Je n'arrivais même pas à me concentrer sur le livre... Toutes mes pensées allaient envers Blondie et j'avais une de ces envies de descendre et de la séparer de Siphano. Pourquoi? Je n'en savais vraiment rien. Alors je pris une grande inspiaration et posa mon livre sur une table, avant de me lever. Peut-être qu'une bonne douche froide ferait du bien... Alors que je me dirigeais vers ma chambre, je tombai sur Blondie et Siph'. Et, je ne sais trop pourquoi, une envie de pleurer me vint soudain. Blondie était la, totalement collée à Siph'. Mais le pire, c'était leurs lèvres collées les unes aux autres. Et mon coeur qui me semblait comme brisé, alors qu'il n'y avait pas de quoi. J'aurais vraiment du être heureux pour eux, mais ce n'était pas le cas. Et je m'en voulais déjà. Siph' parut me voir et se détacha d'elle avec un sourire gêné.

-On... Commença-t-il.
-Félicitations. Dis-je enfin, mais d'un ton sans grande humeur, moi qui d'habitude trouverais ce genre de chose trop chou.
-Bri'?
-Quoi? Dis-je en me retournant.
-Ça va?
-Bien sur! Mentis-je avant de me précipiter dans ma chambre.

Une fois à l'intérieur, je collai mon dos dessus et me laissai glisser tout au long, remontant mes genoux contre mon torse pour les serrer contre moi afin de me dire que mes raisons de tristesse n'était que superflux. Mais je le sentis, la larme presque esseulée couler le long de ma joue. Et avant même de crier gare, je venait d'éclater en sanglots. Pourquoi? Est-ce que... Non, Siph' est un mec, je peux pas être amoureux d'un mec *tu crois ça* et puis... Je ne connais pas bien Blondie... *Pense à Siph'!* alors... Pourquoi je pleure? *-facepalm de Black-chan-* Ils vont être heureux... Non? Mais mon coeur me hurlait que j'étais débile au point de me cacher moi même mes sentiments. Alors, je cherchais vraiment ce que je ressentais. Lorsqu'il me parlait... Je me sentais bien. Lorsqu'il me regardait, j'avais envie de lui faire un magnifique sourire. Et lorsqu'il me touchait... Je ressentais des frissons dans tout le corp. Alors... J'étais gay? Et j'aimais Siph'? Dur à admettre...

-Pourquoi fallait que ce soit lui... M'appitoyais-je sur moi même en serrant mes cheveux dans mes mains.

Et, alors que je me rèlevais, les larmes roulant encore sur mes joues, la porte s'ouvrit, laissant passer Siph'. Je lui tournais le dos, esseillant de ne pas trembler, et de ne plus pleurer.

-Bri'? Qu'est-ce qui ne va pas? Demanda-t-il inquiet.
-Tout va bien... Répondis-je d'une voix mal assurée.
-Je vois ça vu que tu ne me fais même pas face et que ta voix n'est pas du tout normale. Répliqua-t-il.
-Lâche moi...

Je vais quand même pas me retourner et lui dire "Lâche la, et je me jeterais sur toi tel une bête sauvage" en plus, c'était trop frais... Et trop rapide... Si ça se trouve? Je ne fais qu'halluciner! Mais à peine cette idée me traversa le cerveau qu'une main se posa sur mon bras et qu'un large frisson parcourut mon échine.

-Tu peux en parler tu sais? Tenta-t-il.
-Oui, je sais. Dis-je en repoussant sa main.

Je ne voulais pas craquer. Surtout pas.

-Retourne voir Blondie, tu lui manque déjà.
-Hé! Mais c'est pas parce qu'elle est la que j'ai pas le droit d'avoir des moments avec mon Briochounet! Rigolade-t-il, sachant très bien que je détestais ce surnom.
-Arrête de m'appeller comme ça... Me plaignis-je.
-Nan ta bouille est trop chou quand tu boude.

Je sentis à ce moment plusieurs remontées de chaleur me revenir. Il me trouvais... Chou? Mon dieu...

-Je vais pas bouder et tout va bien. Alors je n'ai pas besoin de toi pour le moment.
-D'accord, je vais te laisser.

Il sortit de ma chambre, me laissant seul. Alors je m'allongeai tendrement dans mon lit et m'endormis.


PS: Oui, ce chapitre est plus court car j'avais pas l'envie d'écrire autan pour le moment. Bref, je vous aime beusoux! J'ai la flemme d'enlever les "chan" après (maintenant je sais ce que ça veut dire)

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:52

Chapitre 4

Lentement, je parvenais à me réveiller, sentant mes joues sèches me tirer le visage. Je les touchai en me relevant, voyant déjà le soleil à travers ma fenêtre se lever. Je tournai la tête vers mon réveil. 7:30 du matin. Je poussai un long soupir et alla vers la salle de bain, voulant me passer de l'eau sur le visage. Alors, devant le miroir, je vis les traces des larmes qui avaient séché sur mes joues. Je pris un gant, les essuyant rageusement. Pourquoi elles étaient la?! À cause de cette Blondie. Attendez, quoi? Non, cela devait être pour autre chose... *Brioche est débile parfois pensa Black-chan* Mais quoi? J'émis un long soupir avant de me détourner de la glace et de descendre en bas, sachant très bien que personne n'était encore levé. Mais, arrivé en bas, je tombai sur une ombre cachée dans le noir. C'était une fille à la vue de ses longs cheveux. Je ne voyais que la couleur bleu de ses yeux. Elle s'approcha de moi, me plaquant contre un mur, sa main sur ma gorge.

-Toi... T'approche plus de Siph'. Chuchota la jeune femme.

Je reconnus enfin de près les cheveux blonds de cette dernière, suffoquant un peu.

-B-blondie...?
-Oui, Brioche, oui, c'est bien moi. Dit-elle avec un ton haineux.
-Qu-qu'est-ce que tu me veux?
-Ça se voit non? Ta mort! Dit-elle en resserrant sa prise sur mon cou.
-P-pourquoi...?
-Parce qu'hier... Ce n'est pas mon nom qu'il hurlait... C'était le...
-Blondie?

La jeune femme me lâcha brusquement, se retournant avec son sourire angélique.

-Oui mon chéri?
-Qu'est-ce que tu faisais à Brioche? Dit Siph' en fronçant les sourcils.
-Je lui parlais d'ami en ami. Sourit-elle.

Tu m'étranglais oui! Mais, je ne sais pourquoi, à l'annonce du fait qu'ils aient passé l'étape supérieure, mon coeur me faisait atrocement mal.

-Ah, d'accord.

Je posai ma main sur mon cou, esseyant de retrouver une respiration normale. Une fois Siph' partit, elle se retourna vers moi avec un sourire carnassier.

-Tu lui parle de ça, j'hésiterais pas à te tuer cette fois.

Je lui lançais un regard emplit de haine, avant de me souvenir qu'elle n'avait pas finis sa phrase.

-Et... Quel nom criait-il alors? Eu-je du mal à demander.
-À ton avis? Dit-elle en me lançant un regard noir.

Je n'en savais rien. *Rahhhh... J'aime l'innocence de mon petit Brioche...* Mais je n'eu pas la temps de lui reposer ma question qu'elle avait déjà tourner les talons et était partie. Je ne comprenais plus rien, et cela me déconcertais.


PS: Ce chapitre aussi est court mais il s'est passé plein de trucs alors vous me comprendrez! Bisous! ♥

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:53

Chapitre 5


Je venais de remonter et de me mettre de la paumade sur le cou, pour que cela guérisse plus vite. Mon cou encore rouge me faisais atrocement mal, et, lorsque je posai le baume dessus, je poussai un gémissement de douleur. Et c'est alors que je rouvris les yeux que je vis le regard horrifié de Siph' sur moi.

-Comment tu t'es fais ça? Demanda-t-il visiblement inquiet.

Ta petite amie a esseyer de me tuer et pourrait bien recommencer! Pourquoi? Aucune idée t'en pense quoi?

-J'ai du... Serrer me couette trop fort contre mon cou en dormant. Prétendis-je.
-Attends, je vais te la mettre tu laisse pas assez pénétrer la crème. Dit-il en prenant le tube et en souriant.
-D'accord. Acquiéçais-je.

Il prit donc le tube et posa délicatement ses mains pleines de crème sur mon cou, le massant lentement alors que je frissonnais au contact de ses mains sur ma peau. Je fermais les yeux, esseyant de comprendre pourquoi cette sensation me faisais autant d'effet. Alors que ses mains s'ôtaient de mon cou, je me levai et le regardai.

-Merci en tout cas. Dis-je un peu gêné.
-De rien Briochounet. Se moqua Siph'.
-Mais! Je t'ai dis plein de fois de pas m'apppeller comme ça! Me paignis-je.
-Je trouve ça drôle moi! Dit-il en haussant les épaules.

Je fis ma mine boudeuse alors qu'il riait.

-Tu sais qu'on va chez Dortos qui habite près de la mer n'est-ce pas? Dit-il, un regard interrogateur sur le visage.
-Bien sur! Mentis-je. Je vais préparer ma valise!
-Il vient nous chercher dans une heure dépêche toi! Dit-il en sortant.

Et merde! Pourquoi j'étais jamais au courant de rien? Je me précipitait dans ma chambre alors que Blondie était plantée en plein milieu de cette dernière. Elle avait un sourire malsain accroché au lèvres.

-Brioche... Je t'avais dis de ne plus t'approcher de Siph' non? Dit-elle calmement.
-Oui mais si c'est lui qui s'approche de moi je n'y peux rien.

Elle me plaqua au mur avec une violence inouït.

-Joue pas au malin Bri'...
-Je ne joue pas au malin, je ne dis que la vérité.
-Très bien, alors tu es chanceux. Surtout que j'étais ivre la dernière fois. Je n'oserais pas te tuer, mais je me ferais un plaisir de te faire souffrir... Dit-telle en me lâchant et en sortant à son tour.

Je me mis à faire ma valise, encore un peu chamboulé avant de descendre pile au moment ou l'on sonna à la porte d'entrée. Je l'ouvris et me retrouva devant Dortos. *ARRIVÉE DE MON TROISIÈME SOUFFR DOULEUR ENFIN*

-Salut mes couscous!


PS: VUUIIII JE VAIS ENFIN M'AMUSER PLEINEMENT! Raaaah. Oui je les aime Siph' Bri' et Dortos pourquoi? C'est mes amours ♥

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:54

Chapitre 6

Les voitures venaient d'être réparties. Il y avait la calme, avec Blondie, Zelvac et Frigiel. Et la plus... Mouvementée. Avec moi, Léo, Siph' et notre pro des couscous, Dortos. Nous étions dans cette voiture depuis un bon bout de temps déjà, et, moi et Léo ensemble, comme tout le monde le savait, ça faisait des étincelles. Je faisais donc autant de bêtises que lui tandis que Siph' s'introduisait parfois dans nos délires ou bien riait et Sortis qui faisait des commentaires mal placés ou hilarants. Bien sur, je ne Davis pas comment ça ce passait dans l'autre voiture mais je m'imagninais bien que Zrlvac et Blondie jacassaient tandis que Fri' faisait ses jeux de mots toujours aussi pourris. Et, lorsque nous arrivâmes enfin, j'eu presque une crise cardiaque en sentant Siph' se lever -il est au milieu sur la banquette arrière- et ouvrir la portière en se frottant à moi, toujours en pleine conversation avec Léo. Il sortit en frottant ses fesses contre mes genoux -ne bavez pas sinon vos claviers vont souffrir-.

-Brioche? Brioche! Cria presque Léo.
-Euh... Oui? Dis-je presque en me réveillant.
-Pourquoi tu répondais pas? Demanda-t-il.
-Euh... Je... Dis-je en m'empourprant.
-T'avais des pensées malsaines? Dit-il avec un sourire malicieux.
-Mais non! Me défendis-je, encore plus rouge.
-Mais oui... Alors trouvons la raison de ses pensée. Dit-il alors que je soupirais.

Et s'il devinait? Devinait quoi?! Il n'y avait rien à deviner! Je me secouai la tête intérieurement en me demandant à quoi je pensais.

-Je sais! Cria Léo avec un air d'intelligence -pour une fois-.
-Ah...? Dis-je, assez inquiet de son interprétation.
-T'es amoureux de Blondie mais gnose pas la dire parce qu'elle est avec Siph'! Dit-il en croisant ses bras, fier de lui.

Je me tapa le front. Comment pouvait-il croire que j'étais amoureux de la femme que je détestait le plus maintenant?

-Non Léo, te fais pas de films... Dis-je en soupirant.
-Ah... Ou bien... T'es amoureux de Siph'? Dit-il les yeux ronds.
-Quoi? Mais ça va pas? Dis-je avec un rire extrêmement gêné.
-Bah je sais pas t'aurais pu être homo. Répondit-il en haussant les épaules.

Sans répondre, je me levai et allai vers la maison de vacances. Je n'avais pas envie d'entretenir une conversation avec Léo sur mon orientation sexuelle.

-Bri'! M'appella quelqu'un.

Je me retournait vers le cri et vis Dortos me faire de grands gestes. J'allai le rejoindre et me mis devant lui.

-Oui? Demandais-je.
-On va être dans la même chambre! Sourit-il.
-C'est cool! Dis-je, heureux d'être avec mon deuxième meilleur ami. *C'est moi qui choisis qui est l'ami de qui èwé*
-Oui! Bon, viens je te montre la chambre. Sourit-il.

Il se retourna et marcha vers la grande maison. Je le suivis sans plus discuter. On se retrouva dans une grande chambre avec deux lits deux personne à baldaquins. Les murs étaient peints en vert menthe et en beige. Je souris et posai ma valise sur le sol, au bout du lit sur lequel ne s'était pas totalement jeté et étalé comme une grosse vache -c'était le cas de le dire- Dortos. Je ricanai alors qu'il se relevait avec une mine boudeuse sur le visage en l'observant de ses yeux violets.

-T'es méchant de te moquer! Dit-il avec donnait de gamin.
-Non, juste mort de rire. Souris-je.

Je m'appretais à de nouveau parler lorsqu'une voix survint. Nous sortîmes tout les deux la tête par l'entrebaillure de la porte.

-Vous pouvez tous déjà vous coucher, on a déjà manger ce soir! Cria, au son de sa voix, la seule femme de la maison de vacances, Blondie.

Nous retournames donc dans la chambre alors que je me changeai, en même temps que Dortos. Il s'assit sur son lit en regardant ses pieds. Je lui lançai un regard interrogateur qu'il, bien sur, ne vit pas.

-Qu'y-a-t-il? Demandais-je enfin.
-Rien... Je pensais juste que... Il se stoppa dans sa phrase et détourna le regard, les joues un peu rouges.
-Eh bien quoi? T'aime pas les questions? Demandais-je en riant un peu.
-Non, mais c'est dur à dire.
-Dis quand même. Répondis-je en m'allongeant, les bras derrière la tête.
-Je suis amoureux. Dit-il enfin.
-Mais c'est super! De qui? Elle est belle?Dis-je en me relevant et en le regardant comme un chien impatient.
-C'est pas elle... Dit-il en se grattant l'arrière du crâne, quelque peu gêné.
-Ah, alors qui est-il? Dis-je toujours aussi excité.
-Bah... Essaie de deviner, c'est moins gênant... Répondit-il.
-Il est ici? Commençais-je.
-Oui.
-Il est drôle?
-Oui.
-Il... A les yeux bruns?
-Non.
-Vert?
-Oui... Dit-il un peu rouge.

Je poussais un petit cri tout excité et coureurs jusqu'à son lit en me penchant sur lui.

-T'es amoureux de Léo? Dis-je avec un sourire débile.
-C'est ça, crie le sur tout les toits aussi! Dit-il en me jetant un mini regard noir.
-Oooops! Pardon. M'excusais-je en m'asseillant à côté de mon ami.
-C'est rien... Soupira-t-il.
-Il est au courant? Questionais-je.
-Non, sinon je me serais pendu depuis longtemps. Répondit-il.
-Mais non! Il peut très bien t'aimer! Lui dis-je en fronçant les sourcils.
-Comme Siph' pourrait t'aimer.

La, je faillis m'égosiller.

-Quoi?! Dis-je interloqué.
-Oh, pitié, fais pas celui qui est pas amoureux. Geignit-il.
-Mais je...

Je n'étais pas amoureux... Si? Si je l'étais je ressenti rais des tas de frissons et... Mais c'est à exactement ce que je ressens... J-je suis amoureux de Siph'?!

-Tu crois que j'ai pas vus comment t'as matté son derrière et comment t'avais l'air tout trouble quand il s'est frotté sans le vouloir à toi dans la voiture? Je ressens exactement la même chose lorsqu'il s'agit de Léo, alors mens pas! Dit-il comme un père le ferait.
-Ou-ouais... T'as raison... Dis-je en admettant -enfin- mes sentiments.
-Bon, alors moi je suis crevé! Je vais aller rêver de mon beau blond et toi de ton brun! Dit-il en se détournant et en enfonçant sa tête dans son oreiller.
-Bonne nuit alors. Dis-je en allant sur mon lit.

Il ne répondit pas. Je me penchai pour voir son visage et vis qu'il était déjà endormit. Il s'endormait vite! Je m'allongeais donc dans mon lit, m'en dormant en repensant à ces révélations. La pire? J'étais amoureux de Siph'. Blondie allait encore plus m'en vouloir si elle l'apprenait.


PS: Voilà cette fin ÉPIC de chapitre! Bien sur notre petit Dortos -le miens pardon- n'allait pas s'en sortir sans souffrir lui aussi èwé bientôt mes chous! ♥

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 16
Localisation : Au pays du sadisme sans fin... *o*

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#002

MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi] Lun 17 Nov - 19:55

Chapitre 7

Le réveil fut dur. Plus pour Dortos que pour moi à vrai dire... Ma grosse vache était encore roulé en boule dans son lit. -Grosse vache étant le surnom de Sortis depuis la nuit dernière- Je le secouais dans l'espoir de le voir enfin réveiller, en vain.

-Dortos! Réveille toi espèce de grosse vache! Criais-je presque.
-Hmmmmpf... Fut sa seule réponse.
-Si ça continue je vais employer les grands moyens! Dis-je en croisant les bras sur ma poitrine.
-Laisse moi... Juste un peu... Geignit il en dessous de son oreiller.
-Ah non hein! Dis-je en éjectant l'oreiller.
-Maiiiiiiis! Et puis d'abord... Dit il en baillant. C'est quoi les grands moyens...? Finit il en refermant les paupières.
-Léo doit être réveillé non? Dis-je un sourire malicieux aux lèvres.
-T'oserais pas... Dit-il en esse tant de se rendormir.
-Ah, tu crois ça?

Je me levais de son lit, n'entendant pas de réponse. Je pris la direction de la chambre de Léo et Siphano et y toqua.

-Oui? Entendus-je de derrière la porte.
-Salut vous deux! Dis-je en entrant.
-Ah non, je suis tout seul. Me dit Léo en haussant les épaules. Siph' est allé manger. Expliqua-t-il.
-J'aurais justement besoin de toi. Dis-je enfin.
-Ah bon? Et pourquoi? Dit-il un air intrigué sur le visage.
-Dortos veut pas se lever. Répondis-je en souriant.
-Ah! Ça va être drôle! Me dit-il en se frottant les mains.

Plus que tu ne le pense...

-Aller, viens m'aider! Dis-je en riant.
-J'arrive!

C'est seulement lorsqu'il sortit du dessous de sa couette que je vis sa tenue très... Légère...

-Euhm... Tu dors souvent en boxer et... Rien d'autre? Demandais-je assez surpris.
-Non, mais ici il fait hyper chaud et j'arrive pas à dormir sans couette! Répondit-il en me suivant.
-Je vois...

Ça va être encore plus drôle... Riais-je en moi même. Nous étions enfin dans la chambre et Léo entra à ma suite avant de regarder directement le lit de Dortos.


-Ah! Mais il est trop chou! S'écria-t-il.

Un maigre sourire vint s'installer sur mes lèvres. Si Léo le trouvait chou, il avait de bonnes chances de lui plaire! Léo s'approche du lit et se positionna ses bras et ses jambes de chaque cotés de notre petite vache.

-Réveille toi la belle aux bois dormants...
-Brioche... Je t'ai dis de me laisser encore 5minutes...
-Chéri... Ria Léo.

Alors la, je crois que je faillis exploser de rire. Bien que Léo disait ça pour rire il ne pouvait pas deviner à quel point ces paroles faitsaient effet. Sortis entrouvrit les yeux yb peu surpris de ces paroles et ne su quoi dire en voyant Léo, torse nu, assis à califourchon sur lui.

-Ah bah enfin! Tu vois Bri'? C'est pas si compliqué que ça de le réveiller! Ria Léo.
-Oui, je vois ça. Sauf que si je l'appelle "chéri" tu vas me piquer une crise de jalousie! Riais-je.
-Ça c'est sur! C'est ton nouveau surnom Dortos! Dit-il en se retournant vers le concerné qui était rouge écrevice.
-Tu veux m'appeller... Chéri?!
-Oui! Dit Léo, très fier de ce nouveau surnom.

Dortos paraissait troublé de la position que Léo avait sur lui. Je n'avais pas prévus cela, mais c'était d'autant plus drôle!

-Dit... Pourquoi t'es sur moi? Demanda enfin ma petite vache.
-Ah, bah pour te réveiller!
-Ah... Dit-il en esseillant de cacher son gêne.
-Pourquoi... T'aurais voulus que ce soit pour autre chose...? Demanda Léo, rapprochant son visage de celui de Dortos avec un sourire malicieux.

Je ne dis rien et alla m'assoir en riant intérieurement.

-N-non... Dit Dortos encore tout rouge.
-T'es sur? Souria Léo.
-Ouais…
-OK... Léo se releva. Je vais rejoindre Siph' pour le déjeuner à tout à l'heure! Dit-il en sortant.
-A plus! Répondis-je.

Je me retournai vers Dortos, mais j'eu à peine le temps d'esquiver un coussin qui me fonçait dessus.

-Espèce de sadique! Hurla ce dernier.
-C'est pas moi qui lui ai dis de te grimper dessus comme un lézard!
-Mais c'est toi qui l'a fait venir! Riposta-t-il.
-N'empêche qu'il t'a bien réveillé...

Il se releva en me lançant un regard noir.

-Si Siph' t'avait fait ça t'aurais été aussi réveillé que moi... En plus il a décidé de l'appellera chéri! Se plaignit il.
-Et explique moi en quoi cela ne va pas?
-Mais je vais prendre mes fantasmes pour des réalités rien ne va plus!
-Bah je trouve ça plutôt cool moi...
-Pardon?! Dit-il en se relevant.
-Je n'ai rien dis! Criais-je en sortant le chambre.
-Reviens la! Cria à son tour Dortos.

Oui, ce début de vacances commençait bien...


PS: Voilà la suiiiite :3 (je vous aime tellement que je vous écris beaucoup moi -trop de gentillesse en moi jeune padawan-) ET VIVE LE TROLL DE LÉO! *vive le roi!* Beusoux sur votre fesse gauche ♥

_________________
Pourquoi mon cerveau ne peut-il comprendre la Raison de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi]

Revenir en haut Aller en bas

Brioche grillée/Fan-fictions Briphano-Léos (BriochexSiphano-LéoxDortos) [yaoi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
Détente
 :: Coin des Artistes
-