Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 304
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#006

MessageSujet: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Mer 8 Oct - 21:35

Midi, l'heure du repas. L'heure aussi pour chaque gang de juger les nouveaux arrivants. C'est comme une sorte de marché aux bestiaux : les chefs de gangs trônent au centre de leur tablée et, lorsqu'un des nouveaux vient de se faire servir et se tourne vers la salle avec son plateau, l'un des chefs fait parfois un signe discret de sa cuillère. Si aucun des patrons ne conteste, la bande se serre sur son banc et fait une place à la recrue. Malheur à celui qui n'intéresse personne : il sera la victime de tous!

Mais il y avait une autre sorte de rituel. A l'une des tables, un homme à la longue chevelure noir ébène lui arrivant dans le bas du dos semblait s'ennuyer, regardant le contenu - pas très attirant il fallait l'avouer - de son assiette. La vérité était qu'il ne s'agissait que d'une apparence, il était en fait aux aguets de ce que son "chef de tablée" pouvait lui dire. Il s'étira longuement, regardant les quelques nouveaux. Rien de bien intéressant.

Jusqu'à ce que son regard se pose machinalement sur un grand costaud qui portait un plateau-repas bien chargé. Il avait envie de causer un peu de bazar... Il entendit un mot, un simple mot qui équivalait à un permis de libre-agir. "Russian." Ce type était un russe, alors il était en droit de provoquer une bagarre. Un bref regard lui suffit pour avoir l'accord du chef. Au moment où l'armoire à glace passa près de leur table, le jeune homme tendit soudain la jambe, le faisant lourdement tomber au sol, tête dans le plateau.

"Woups, désolé! Je fais que suivre ce qu'on m'a dit! C'est l'ordre de mon ami là-bas!"

Il pointa quelqu'un au hasard sur une autre table, se mettant à sourire joyeusement en voyant cet imbécile se diriger vers le type indiqué. Et assez rapidement, une véritable bagarre de nourriture géante se déclencha, tout le monde envoyant son plateau au hasard dans la salle. Lui s'était juste mis à l'abri, observant non sans une certaine joie cette véritable bagarre. Il fallait en profiter pour atteindre quelqu'un au hasard avant que les gardiens ne rappliquent...

En balayant la salle du regard, il trouva sa cible. Un nouveau venu, qui devait mesurer pas loin de sa taille. Un mètre quatre-vingt environ? Lui faisait un mètre quatre-vingt-cinq donc il ne devait pas y avoir de vraie différence... Enfin bref. Il s'empara d'une assiette encore remplie qui traînait sur le sol, et fonça vers sa victime avant de lui plaquer l'assiette au visage, s'esquivant ensuite d'un bond sur le côté.

_________________

Take a look~:
 


Dernière édition par Louka Heider le Jeu 16 Oct - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 05/10/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: N#001

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Mer 8 Oct - 23:33

Fight with food


 

Une petite vie, douce et tranquille.  Autant qu'elle pouvait l'être dans de pareilles conditions, s'entendait.  


 

 
 
Frustré.

Jang Chen-Long était, terriblement frustré.

Non pas à cause de la condamnation qui était tombée la veille. Pas à cause du regard des gens dans l'assemblée. Non plus à cause du portrait de lui que donnait la presse. Notez que ce n'était toujours pas à cause de ses co-détenus, la soirée s'était relativement bien déroulée et sans escarmouches. Non.  Naturellement que non.  L'un dans l'autre tout s'était tellement bien passé depuis son admission. Il avait craint les douches mais finalement il n'y avait pas eût d'incident notoire et son seul cadeau de bienvenue avait été la tentative d'un des autres hommes de le frapper. Il avait bloqué son coup et menacé avec un regard de lui briser le poignet. Ça avait été suffisant pour être laissé en paix.  Et c'était tout ce qu'il voulait. Une petite vie, douce et tranquille.  Autant qu'elle pouvait l'être dans de pareilles conditions, s'entendait.

C'était sans doutes pour cette raison qu'il avait légèrement baissé sa garde en se rendant à la cantine.  Oh, naturellement, il se doutait bien du fait que les choses ne se passeraient pas de manière civilisée, mais il était assez doué pour saisir les ambiances et de reste il semblait si parfaitement être à sa place dans cet endroit qu'il ne pensait pas pouvoir être la cible de quoique ce soit. Et il avait sans doutes raison. Il n'était pas encore là depuis assez longtemps pour qu'on ai jugé de son potentiel et les chefs des pseudo-gangs n'avaient que faire de lui. Même les cicatrices sur son visage n'étaient pas tout à fait visible avec la drôle de lumière qui régnait dans la salle. Il avait seulement attaché ses cheveux et puis il avait finalement mangé, tranquillement. En silence.

Il avait même eu le bon sens de s'éloigner des tables quand  il avait saisit que la situation allait simplement dégénérer de la pire des façons. Ce genre de trivialités ne l’intéressaient pas, et de reste il n'avait pas vraiment l'intention de s'illustrer par sa preste façon de se lancer tête baissée dans une bagarre digne d'une cour de récréation en maternelle dans une école de citée occidentale.

Parce qu'il était clair que ce genre de choses n'auraient jamais pus avoir lieux en Chine. Gamin ça ne lui avait même jamais effleuré l'esprit. Les éducateurs n'auraient jamais laissé passer ce genre d'outrage et les parents certainement pas non plus. Jouer avec la nourriture était si purement européen que ça le dégouttait presque. Il était manifestement toujours attaché à ses traditions et toutes les chinoiseries qui avaient bercé toute sa vie de rang.

Il avait tellement tout bien calculé au centimètre carré de recul nécessaire, qu'il n'aurait certainement jamais pu prévoir ce qui allait se produire. Il regardait visiblement dégoutté la capharnaüm indéfinissable qui se tenait sous ses yeux alors que ses oreilles tentait de faire abstraction du bruit ambiant. belle bande de porcs dans leur porcherie.

Outre la gène occasionnée par la nourriture écrasée sur son visage , la pseudo-douleur du choc conduit par la main de l'autre détenu, l'incapacité à réagir avait paralysé le cerveaux du chinois. Il resta immobile et silencieux pendant quelques  secondes comme si rien n'était arrivé. Sa réaction première aurait été celle de l'homme brut et violent  – quoi que brimé – qu'il était au fond de lui.  Attraper le coupable et lui arracher les phalanges une à une. Et puis lui écraser la gorge avec son pieds jusqu'à ce qu'il en meure.   Naturellement il savait qu'il ne pouvait pas faire ça. D'abord parce que l'autre savait sans doutes se défendre et en suite, même en admettant que ce ne soit pas le cas, il avait pour intention de sortir de là. Pas d'y rester. Aussi il analysa la situation comme l'homme de science qu'il était, comme le manipulateur manifeste aussi.

Une lueur de rage folle et de violence brute illumina le fond de ses prunelles.

Il expira lentement et finalement, éclata de rire.
Il se baissa seulement pour ramasser une serviette propre abandonnée et s'essuyer le visage, visiblement toujours amusé par la situation. Bien que ce ne fut pas vrai. Il avait toujours été très doué pour paraître autrement qu'il était vraiment.  Ses yeux accrochèrent un instant ceux du coupable.

«  – Sérieusement, Je ne savais pas qu'on m'avais envoyé purger ma peine dans une école maternelle. »

Il avait seulement susurré. Quoique audible. Ce n'était pas vraiment le ton le plus amical qui soit, mais ce n'était pas menaçant. Juste là. Passif-agressif.

Comme un peu d'oxygène.

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 304
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#006

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Jeu 9 Oct - 7:46

Ce genre d'attitude pouvait faire croire qu'il n'était rien d'autre qu'un gamin, un gamin n'ayant pas sa place ici. Mais il devait bien s'entraîner à jouer les fous, à faire croire qu'il n'était pas complètement responsable de ses actes, s'il voulait échapper à la peine de mort. De plus, il s'amusait énormément à voir les autres se battre, surtout à constater qu'une fois de plus, on l'avait cru.

Et quant à sa cible de son attaque surprise? Eh bien, l'individu se mit à rire. Mais on ne la lui faisait pas, il avait bien remarqué l'éclat de rage dans son regard. Et à voir sa réaction, soit celle d'un type ayant de l'humour et riant de s'être fait avoir si facilement, il ne fallait pas chercher très loin. Ce type ne comptait pas rester là. Il avait sans doute été condamné pour quelque chose qu'il n'avait pas commis et savait que répondre à une bagarre ferait tâche.


«  – Sérieusement, Je ne savais pas qu'on m'avait envoyé purger ma peine dans une école maternelle. »

Le noiraud se contenta d'hausser les épaules, conservant son éternel sourire joyeux. Agir comme un gamin, avec l'attitude de la personne contente d'un rien, contribuait à faire croire aux gens qu'il était fou. Alors qu'en réalité, il était très sain d'esprit. Il était même sans doute plus sain que la majorité des prisonniers ici... Être capable de monter une telle machination pour sauver sa tête, peu de gens l'auraient fait.

"On a tous une âme d'enfant au fond de soi! Et puis, j'aurais plutôt parlé d'école primaire, parce qu'en maternelle, ça ne se bat pas..."

Ca, niveau bagarre, c'était fréquent. Et le plus souvent, c'était lui qui les déclenchait. Mais personne ne songeait jamais à se retourner contre lui, car tout le monde croyait à ses mensonges. Et de plus, les gens savaient - ou plutôt se basaient sur les rumeurs qui circulaient - qu'il était plus dangereux qu'il en avait l'air. Même si ses cibles préférées étaient les russes...

"J'ai parfois l'impression d'être un vrai privilégié, regarde-moi, personne ne m'envoie son plateau!"

Certes, il risquait le fait que le nouveau soit tenté de lui expédier son assiette au visage... Mais quelque chose lui disait qu'il ne le ferait pas. Ne serait-ce que pour éviter de se faire mal voir des gardiens...

_________________

Take a look~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 05/10/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: N#001

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Jeu 9 Oct - 17:44

Fight with food


 

Une petite vie, douce et tranquille.  Autant qu'elle pouvait l'être dans de pareilles conditions, s'entendait.  


 

 
 
Il ne savait pas vraiment si l'autre l'avait percé à jour mais si ce fut le cas il n'en dit rien. C'est sans doutes pour cette raison que lui-même si plias à son jeux. Faire semblant de croire que tu es aussi con que t'en à l'air. Dans son travail , Chen-Long avait eût l'occasion de voir des gens souffrant de nombreuses pathologie neurologiques et il savait généralement déceler un malade quand il en voyait un . C'était sans doutes pour ça. un menteur reconnaît un menteur. Alors il le laissa parler.

Une âme d'enfant.
Sans rire. Chen-Long se demanda s'il en avait jamais été un pour de vrai. Il avait toujours possédé cette propension maladive à se servir des autres. Il n'avait jamais vraiment créé de liens avec les gens de son entourage et s'il avait finalement joué comme les autres garçon de son âge c'était plus par mimétisme préservateur que réel désir. Et de toutes façon, jouer avec de la nourriture n'avait certainement rien de drôle. C'était un gâchis monumental. C'était totalement répugnant. Et ses mots le traduisirent parfaitement.

«  – C'est du pareil au même, et pour un résultat similaire. Une bande de joyeux crétins , incapable de refréner leurs instincts les plus bas et se vautrant dans la violence comme dans les draps d'une pute. des bêtes »

Quoique son ton resta toujours mesuré, doucereux. Presque comme sa propre remarque l'amusait, comme si le fait de concevoir que le monde effectivement aussi bas que cela avait été la meilleures des histoire qu'il ait entendu. D'une certaine façon c'était comme ça qu'il se sentait. Comme devant la cage des singes aux zoo. Il ne savait pas bien si cette déchéance était désolante ou amusante. Probablement les deux à la fois.

Mais il ne soupira pas.
Il ne pouvait pas non plus avoir l'air trop désabusé au risque de confirmer les rumeurs à son sujets selon lequel il se complaisait dans l'observation passive de la violence. «  ces choses là lui plaisent, c'est manifeste et inhérent à sa pathologie. » avait annoncé publiquement , il ne savait plus quel illustre inconnu au cours d'une interview sur une chaîne de télé. De qui se moquait-on ? La plupart des gens aimaient regarder les autres proférer des actes de violence ; ce n'était pour cette raison qu'on allait arrêter et diagnostiquer sociopathes tout les fan de catch ou de boxe !

« – C''est parce que tu n'est pas au bon endroit. Fait quelques pas vers et eux et je te promet que ce sera ta fête. De reste, si tu attendais que je réponde avec véhémence tu t'es trompé de type. Le nerveux là-bas me semble être une meilleure option. »

Un état des lieux froid. Simple. Mais jamais agressif. Et dieu – s'il en existait vraiment un – savait combien il se retenait d'être plus acerbe, ou agressif. Non vraiment ne pas s'impliquer dans ses bagarres. Sourire mais pas trop. Il énumérait mentalement les règles qu'il s'était fixées. Il n'avait vraiment pas l'intention de faire parler de lui , ni chez les détenus, ni chez personne d'autre. Il posa une nouvelle fois les yeux sur l'autre détenu et le sonda de la tête aux pieds, l'air sérieux. Son sourire faussement amusé s'était tu pour ne laisser le l'air d'une franche analyse.

« – Écoute, je ne suis pas la pour chercher les ennuis, alors tu n'as qu'à faire comme tout le monde et faire comme si je n'existais pas. Ça nous rendrais un grand service, à tout les deux »

Une gentille menace à peine voilée.
Il n'avait pas l'intention de faire de vague mais il ne comptait pas non plus se laisser marcher sur les pieds au risque de devenir le souffre douleur de toute la prison. Il était important de savoir poser ses marques.

Je ne cherche pas la merde alors ne me la cherche pas. Parce que tu risque de trouver quelque chose qui ne te plairais pas. Vraiment pas.

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 304
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#006

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Jeu 9 Oct - 20:45

«  – C'est du pareil au même, et pour un résultat similaire. Une bande de joyeux crétins, incapable de refréner leurs instincts les plus bas et se vautrant dans la violence comme dans les draps d'une pute. Des bêtes. »

Etrange cette façon de le dire. Soit il avait côtoyé des putes - voire même avait partagé leur lit ou avait simplement été leur "patron" - soit il savait plus qu'il ne le montrait. Et cela intéressait le noiraud. Oh bien sûr, il n'en montrait rien, par simple précaution... Inutile que les gens sachent à quel point il pouvait être intelligent. Du moins pas pour le moment... Une fois que le jugement serait définitif, il pourrait cesser son petit numéro. Ou pas, ça l'amusait tellement de voir à quel point les autres se laissaient avoir! Tels des pions sur un plateau d'échecs. Ou peut-être d'une autre façon? C'était la seule comparaison lui venant à l'esprit...

« – C''est parce que tu n'es pas au bon endroit. Fais quelques pas vers et eux et je te promets que ce sera ta fête. De reste, si tu attendais que je réponde avec véhémence tu t'es trompé de type. Le nerveux là-bas me semble être une meilleure option. »

Il ne put s'empêcher d'éclater de rire à cette phrase. Ce pauvre imbécile avait faux sur toute la ligne! Déjà, il n'avait pas attendu de ce type qu'il lui réponde en grognant. Ce n'était pas ce qu'il avait voulu. Et ensuite... Faire quelques pas vers la mêlée? Il en sortait, de la mêlée! Et non, il ne se prenait jamais de coups dans ce genre de bagarres. Il avait beau les provoquer, personne ne se retournait contre lui. Parce qu'ils savaient qu'il n'était qu'un "exécutant" ou plutôt c'était ce qu'il leur faisait croire.

« – Écoute, je ne suis pas la pour chercher les ennuis, alors tu n'as qu'à faire comme tout le monde et faire comme si je n'existais pas. Ça nous rendrait un grand service, à tous les deux »

Oooh, il le menaçait? Encore plus amusant~!

"Ca ne te rendrait service qu'à toi, pas à moi! Moi, j'ai besoin de connaître les gens, d'être dans les parages..."

Oui, il la jouait volontairement gamin qui n'aimait pas être seul. En fait, il aimait bien la solitude parfois. Mais seul dans sa cellule, il s'ennuyait...

"Puis tu sais, tu n'as pas l'air très méchant, alors pourquoi je devrais te laisser?"

Là, c'était un peu de la provocation. Mais il voulait voir jusqu'où ce type serait capable d'aller... Et il ne se souciait même plus de la bagarre derrière. Les gardiens finiraient bien par venir.

_________________

Take a look~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 05/10/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: N#001

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Jeu 9 Oct - 22:01

link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Spirax' rel='stylesheet' type='text/css'>

Fight with food


 

Une petite vie, douce et tranquille.  Autant qu'elle pouvait l'être dans de pareilles conditions, s'entendait.  


 

 
 
Le rire du garçon sonna à ses oreilles comme une nouvelle qui n'allait pas dans le sens qu'il avait souhaité. Il n'aimait pas non plus le regard trop clair que portait l'autre type sur lui. Parce qu'il devait savoir autant que lui-même qu'il mentait. Il hésita à simplement se taire, mais il n'était pas persuadé que son vis-à-vis se contenterai de son silence. Il fut même sur du contraire et que l'autre ferai tout son possible pour l'agacer au point d'obtenir précisément ce qu'il voulait de lui. Cela dit il ne pouvait pas se permettre de répondre n'importe quoi. Il ne devait rien dire qui aurait pu le faire passer pour autre chose que Le-pauvre-docteur-victime-d-une-erreur-judiciaire. Certainement pas. Rester rationnel et clair sur ses intentions. Être toujours comme il fallait. Très comme il faut.

Il pinça les lèvres. Frustré.
Mais il ne ferai rien. Il n'avait plus été volontairement et gratuitement violent – physiquement – depuis son adolescence et il n'allait certainement pas laisser ce blanc bec foutre en l'air des années de travail sur lui-même. Il avait seulement carré la mâchoire. Et fini par se détendre complètement , reprenant le parfait contrôle de sa personne.

«  – Pour la raison que tu viens de citer. Tu perdrais ton temps. Il n'y à rien à obtenir de moi. »

Il n'était pas non plus persuadé que cela fonctionne. Si le premier avait déjà une idée du genre de personne qu'il était, qu'il l'avait bien reconnu pour le menteur et le manipulateur qu'il était il n'existait pas la moindre chance pour qu'il le prenne au sérieux. Mais il espérait ,pouvoir au moins endiguer sa curiosité. Momentanément, le temps qu'il pense à une solution de repli et un moyen de le faire taire définitivement. Quelque part il se demanda s'il n'avait pas l'air trop calme pour être honnête. Cela dit il ne se sentait pas réellement mal à l'aise alors il ne voyait pas de raison non plus de faire semblant à ce sujet. Ça aurait attiré l'attention de genre autrement plus balèze que son locuteur.

Il poussa un soupire de lassitude et décida de quitter l'endroit pour s'épargner tout autre tentative et retirer son vêtement sale, laver son visage. L'autre était libre de rester ou de le suivre. Mais il espérait vraiment ne pas avoir à épiloguer encore beaucoup sur la question. Il tira sur son tee-shirt dégeulassé par l'intervention du premier pour le faire passer par dessus sa tête mais se ravisa. Si le premier n'avait pas l'air particulièrement agressif non plus , il n'était pas sur que se promener torse nu soit réellement une bonne idée aux vues de la situation dans laquelle il se trouvait.

«  – C'est vraiment du bon boulot...je te jure ...j'ai horreur de la saleté.. »

Il avait dit. Peut-être plus pour lui-même que pour son suiveur. Mais il l'avait dit quand même. Avec un petit air précieux du bon petit bourgeois maniaque. Ce qu'il était sans doutes véritablement d'une certaine manière. Mais c'était une autre histoire.

« – Tu as un nom, ou je peux t’appeler par celui qui me plat ? »

Il ironisa.

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 304
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 27

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#006

MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!} Mar 14 Oct - 14:51

«  – Pour la raison que tu viens de citer. Tu perdrais ton temps. Il n'y à rien à obtenir de moi. »

Oh que non, il n'allait pas perdre son temps. Ou plutôt, il perdrait son temps s'il allait ennuyer quelqu'un d'autre... Car ce type était très intéressant. Et il parlait uniquement sur le plan psychologique pour le moment. Physiquement, il ne pouvait pas dire... Mais de toute manière, sur ce détail là, ce type n'avait pas à s'inquiéter d'une éventuelle agression, le noiraud n'aimait pas prendre des initiatives. Et de toute façon, au lit, il était plutôt soumis...~ Mais ça, il n'allait pas le clamer à tout va.

Voyant que son nouveau "joujou psychologique" avait décidé de quitter la cantine, il choisit de le suivre. Il l'entendit râler mais n'y prêta pas attention, plus intrigué par le fait qu'il n'avait finalement pas retiré son habit sale. Sans doute devait-il craindre de se faire agresser... Même si en général, les agressions se faisaient lorsque le chasseur et sa proie étaient seuls en tête à tête... Quoi que lui était une exception. Parce qu'à lui seul, maîtriser ses deux victimes, tout le monde dirait que ce n'était pas possible...


« – Tu as un nom, ou je peux t’appeler par celui qui me plaît ? »

L'appeler par le nom qui lui plaisait? Il fut tenté un instant de lui répondre oui, pour se moquer de lui, mais il n'avait pas envie de se faire de nouveau appeler "vampire". Ca allait bien 5 minutes au début, mais là, ça l'agaçait... Surtout qu'un vrai vampire mordait à la jugulaire afin de boire le sang!

"Je m'appelle Louka! Et toi, tu as un nom précis, ou alors je dois t'appeler Monsieur le psychanalyste rabat-joie~?"

Pourquoi psychanalyste? Juste pour voir si ça l'énerverait. Et aussi car il avait la tête d'un psychanalyste... Ces types qui sont payés pour vous allonger sur un divan et vous écouter raconter votre vie.

"Ou alors, Monsieur Propre~?"

Oui, il se foutait de lui.



{Rp terminé, suite aux cellules collectives}

_________________

Take a look~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!}

Revenir en haut Aller en bas

Fight with food! [pv Chen-Long] {Terminé!}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
La Prison
 :: Aile centrale :: Cantine
-