Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité



MessageSujet: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Mer 6 Aoû - 16:48

because mommy always told me to wash my dirty clothes
Un bruit d'averse d'été, étouffé par les murs solides et les discussions in-intéressantes des autres prisonniers. Un endroit, bondé parce que c'est l'heure du repas. Une odeur, celle de la bouffe tiède en grande proportion. Une purée orange, mélange de carottes et de pommes de terres ; et des vagues dessinées dessus. C'était son karesansui improvisé. Est-ce vraiment détendant ? Va savoir, c'était toujours mieux comme occupation qu'écouter ce que les autres avaient à dire. Juste par curiosité, il arrêta un instant de ratisser sa nourriture et se concentra sur les paroles qui l'entourait. « T'as une clope ? », « J'me l'ferais bien celui là... », « Pourquoi j'ai atterri ici ?... ». Warren fit une grimace puis reprit son activité, c'était peut être détendant tout compte fait. « Bande de tarés. » pensa-t-il en dessinant un rond.

Ramener la fourchette à sa bouche. Mâcher. Avaler. Il répéta cet enchaînement plusieurs fois, faisant encore et encore les même gestes, comme si c'était un système mécanique implanté en lui. Il n'aimait pas les carottes, mais il avait faim. Un bruit soudain de table qui tombe avec violence au sol. Warren sursauta, se retournant par automatisme pour voir d'où provenait le bruit et pourquoi, mon Dieu pourquoi, ils ne pouvaient pas manger sans balancer au moins une chaise. Deux armoires à glace se faisaient face, la haine accrochée à leurs visage, leurs regards de prédateur activés et leurs gueules qui aboyaient moult insultes vulgaires pour essayer d'avoir la dominance sur l'autre. Ils ressemblaient à des chiens enragés et leurs public à des singes surexcités. Le jeune homme serra les dents, essayant de cacher au mieux sa moue effrayée par les cris complètement délirants des autres détenus qui voulaient un combat pour se distraire. Il détourna les yeux vers son plateau ; la faim était partie. Des encouragements fusèrent alors que l'un des deux adversaires se prenait un uppercut en pleine mâchoire. Warren ferma les yeux et se massa les tempes, toujours pas habitué à leurs mascarades ridicules d'hommes forts et virils. D'autres rugissements dans la salle. Il se demanda qu'est ce que foutait les gardiens ; sûrement ne préféraient-ils pas s'en mêler. Cette fois ci il y eut un tremblement et sa table recula loin de lui alors que son plateau venait s'écraser contre son ventre. Il sursauta une fois de plus, se sentant horriblement froussard alors qu'il regardait l'une des armoire à glace se relever de sa table pour se jeter sur l'autre. Cette fois ci, Warren se leva et partit de la cantine précipitamment alors que des gardiens étaient en train d'y entrer. Il tremblait de peur alors qu'il n'était même pas concerner par cette histoire. C'était trop brusque, trop surprenant, trop sanguinolent pour lui... Et de la purée encore tiède était étalée sur son haut, lui donnant une sensation poisseuse et humide sur sa peau. Sans vraiment réfléchir, ses pieds l'emmenèrent vers la laverie de l'aile ouest.

Dans la précipitation, il enleva à vitesse grand V son tee-shirt blanc - et orange - et le jeta dans la machine comme si c'était un objet maudit auquel il fallait à tout prix se débarrasser et appuya sur le bouton pour démarrer. La tension retomba et le blond se laissa aller contre la machine à laver qui faisait de légers secouements. Il avait eu peur des autres. Ils ressemblaient à de vraies bêtes sauvages assoiffées de sang. « Bande de tarés. » radota-t-il pour lui même. Il regarda ses chaussures ; une tâche orange attira son attention. La purée avait aussi touchée son pantalon. Et merde, il le laverait plus tard, même si cette sensation de nourriture qui refroidissait contre lui n'était pas des plus confortable. Il aurait pu prendre son linge sale aussi - mais son esprit était trop retourné pour y penser.

Maintenant qu'il avait retrouvé son calme, Warren pensa à regarder autour de lui. Trois autres prisonniers, dont deux qui se tapait la causette, mais aucun qui faisait attention à lui. La pluie continuait de s'abattre à l'extérieur. Le temps s'était refroidi. Il plaça pudiquement ses bras sur sa poitrine, sentant un courant d'air froid contre sa peau chaude. Des bruits de pas de plus en plus audible. Il leva les yeux vers l'entrée de la pièce ; il aurait pu reconnaître cette couleur de cheveux entre mille. Il respira un bon coup. Manquerait plus que sa voix ai la tremblote.

« Oh, tiens. Mon rouquin préféré ! »

Une pointe d'ironie s'était implantée dans ses paroles alors qu'il lançait un sourire à moitié forcé à son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 223
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 117
Localisation : Dans le lit de Jolly

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Lun 18 Aoû - 12:36

Because mommy always told me to wash my dirty clothes



ASHLING LOKHART
WARREN M. DAWSON


La pluie, ça avait quelque chose d'apaisant, le bruit des gouttes s'écrasant sur l'asphalte de l'extérieur plongeaient Ashling dans une sorte de contemplation étrange. Tête tournée vers la fenêtre de sa cellule, la vue offerte n'avait rien de réjouissant, il ne voyait que le ciel qui n'était ni gris ni bleu. Le rouquin était seul à présent, ses autres "petits camarades" étaient tous partis manger.

Lui, non, il n'aimait pas l'ambiance trop bruyante, ou commune de cet partie de la prison, et puis, se prendre d'la purée dans la gueule ? Très peu pour lui merci. Pas plus que les bagarres en tout genre pour des conneries du genre Ouais vas-y là c'toi qui m'a chourré mes patates là ? J'vais t'casser la gueule ! Non, clairement pas son genre, c'est donc ainsi qu'il loupait très souvent le repas de quelques minutes, étant donné qu'il attendait le plus souvent que le gros des prisonniers ai fini de manger.

Mais aujourd'hui, il avait un peu faim, et il entendait déjà revenir deux de ses colocataires, riant aux éclats, ce qui sortit l'écossais de ses profondes réflexions. Il ne tourna pas la tête mais en revanche se leva et sortit de leurs cellules commune. Se dirigeant d'un pas tranquille vers le réfectoire, il s'arrêta net en voyant passer une cuillière de purée trois centimètres devant ses yeux. Bon, visiblement, c'était pas trop le moment de manger à la cantine sans risquer des dommages collatéraux du genre, une chaise dans la gueule ou bien d'la purée à un quelconque endroit du corps. Dans un léger soupir de résignation, Ashling laissa ses pieds le porter de nouveau vers l'aile ouest, il entendit vaguement deux personnes parler ensemble, mais ça, il s'en foutait vraiment. Non, ce qu'il le fit se retourner ce fut une voix qu'il commençait à connaître trop bien. Instinctivement, le rouquin en question tourna donc la tête, détaillant avec calme la tête blonde qui commençait à l'agacer un peu. Il ne mit que quelques secondes à faire le lien entre Warren torse nu, la laverie et la tâche de purée sur son pantalon. Après quelques instants, il finit par lâcher dans un micro-sourire.

- J'te s'vais pas doué Blondiasse, mais j'pensais qu'tu savais quand même manger proprement, au moins.


Ashling lui laissa un regard amusé et un peu moqueur, finalement, il n'allait peut être pas s'ennuyer aujourd'hui.


_________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Ashling il ronchonne en #B22222 ∆ Firebrik


Merci à Sacha pour ce superbe kit et à Jolly chou pour cette géniale signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Mar 19 Aoû - 20:32

friendly conversation
Oh, il avait l'air de bonne humeur aujourd'hui ; il n'avait pas grogné ! Et cet accent du Nord avec ses syllabes à moitié mâchées, quelle horrible mélodie. M'enfin... C'est mignon, on va dire. Le blond fit une moue contrariée. Oui bah... La purée, il l'avait pas voulu. Il n'avait pas voulu se retrouver dans la laverie à midi trente passée et il n'avait pas voulu se mettre à moitié à poil non plus. Mais bon, il faut voir le bon côté des choses ! Il ne s'ennuiera pas pendant que son tee-shirt fera des tours de manège dans la machine à laver. Warren secoua la tête, feintant la déception.

« Même pas un bonjour... Mais où est donc passé la chaleureuse hospitalité écossaise ? »

Remarque, lui non plus ne l'avait pas salué ; par contre il avait été chaleureux, non ? Le jeune homme fit les quatre cent pas devant l'appareil électrique en marche, poussant de faux soupirs pour accentuer sa comédie tragique à peine exagéré. C'est qu'il avait l'air sérieusement attristé du comportement malpoli, selon lui, du roux. Peut être était-il destiné à devenir comédien ? Ou peut être pas. L'autre devait le regarder avec un air blasé collé au visage. Ou ne pas le regarder du tout. Puis Warren se dirigea vers lui, posant un coude sur son épaule comme si ils étaient deux vieux amis. La pose était complètement ridicule, vu leur différence de taille. Un des prisonniers les regarda avec curiosité. Est-ce qu'il se demandait si le blond et le roux formait un duo comique ? Oh et puis... Qu'importe ce que pensent les autres ! Il continua de parler sur un ton de conversation.

« Au fait Peter... »

Peter ? Peter Pan, bien sûr ! Ils sont tout les deux roux, comme dans le dessin animé de Disney. Ce surnom était nul. La raison pour le lui donner aussi. Mais faute d'avoir un autre surnom, il était resté.

« ... Je ne t'ai pas vu à la cantine aujourd'hui... Tu as loupé le meilleur repas de ta vie ! Je me suis régalé, ça se voit non ? Je t'ai vu en train de jeter un regard sur mon pantalon. »

Warren loucha sur la tâche orange et tiède. Il se pinça les lèvres ; ça n'avait plus l'air appétissant. Quoique, si on aimait le vomi rougeâtre, ça pouvait s'arranger... Puis son regard revint sur Ashling, un sourire effronté aux lèvres.

« A moins que ce ne soit autre chose que tu regardais. Il faudrait que tu apprennes à mieux cacher tes tendances pédophiles... »

Oui, il admettait être un gosse. Mais bon, avec un mec d'environ trente ans à côté, il pouvait se le permettre ! Un courant d'air. Il frissonna alors qu'une chaire le poule le prit des pieds à la tête. Si avec ça il chopait pas la crève... Mais hors de question de retourner à la cellule à moitié nu. C'était peut être parano et prétentieux de penser ça, mais il voulait pas se retrouver violé entre deux murs.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 223
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 117
Localisation : Dans le lit de Jolly

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Jeu 21 Aoû - 18:08

Because mommy always told me to wash my dirty clothes



ASHLING LOKHART
WARREN M. DAWSON

La chaleureuse hospitalité écossaise hein, de quel droit il osait, ce p'tit Blondie prétentieux. Pour sûr, s'il aurait eu son fusil, il l'aurait bien accueillit oui, sans problème. Avec toute l'hospitalité dont il était capable même. Dans un froncement de sourcils, il eut la vague image de la scène, lui à sa porte menaçant ce petit blondinet de son fusil. Cette scène le fit sourire mentalement, mais il se reprit bien vite. C'était tout bonnement impossible dans la mesure qu'il ne sortirai jamais de cette prison à moins d'un miracle du type : explosion de la prison, découverte que le directeur est un tortionnaire recherché par les services secrets ou il ne savait quoi d'autre. Bref, c'était impossible quoi. De plus, il ne l'avait pas salué, l'autre imbécile. Imbécile qui posa d'ailleurs son coude sur son épaule. Comme s'ils étaient confidents. Ce qu'ils n'étaient évidemment pas. En plus c'était vraiment ridicule étant donné qu'il était vachement petit, m'enfin, on y pouvait rien si le pauvre enfant avait un problème à la caboche.

Il tiqua légèrement à l'entente du surnom, Warren l'avait appelé comme ça une fois, et ne semblait pas vouloir le lâcher avec ça. C'était un petit agaçant, il n'avait rien de Peter Pan à la fin ! Il savait même pas comment il pouvait le comparer à un gamin roux, qui vole avec d'autres enfants sur une île paumée. Putain, il était con parfois ce blondinet. Et quand il "son meilleur repas de toute sa vie" il émettait de sérieux doute. Parce que vu la tâche orange sur le pantalon de Warren, c'était plus du repas là, c'était un champs de bataille.

- J'm'appelle pas Peter, spèce d'Blondiasse. Et, tu sais qu'y a pas grand chose à voir d'toute manières.

Ashling eut un léger rire en croisant les bras, délogeant le coude du p'tit blond d'un mouvement d'épaule avant de lancer d'un ton amusé, l'observant.

- En plus, j'peux savoir p'quoi tu frissonnes en parlant de mes "prétendues tendances pédophile."

Non, ça lui avait pas échappé, ce léger détail. M'enfin c'était plus pour se foutre de sa gueule qu'autre chose à vrai dire. Il tapota finalement d'un air supérieur la caboche blonde de l'autre en finissant par conclure.

- Ma pauvre Blondie, à part la purée, je vois pas qui tu pourrais attirer.


_________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Ashling il ronchonne en #B22222 ∆ Firebrik


Merci à Sacha pour ce superbe kit et à Jolly chou pour cette géniale signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Mer 27 Aoû - 2:13

it's an unhealthy obsession
Warren l'écouta déballer son flot de répliques - avec toujours ce foutu accent qui mâchais ses mots - d'un air désintéressé. Il voulait bien lui faire comprendre que ça ne le touchait pas. De toute façon, sa répartie était nulle. De toute façon, sa répartie était celle d'un vieux. De toute façon, ce n'était plus de son âge. Voilà ce qu'il pensait tout au fond ; mais ça ne l'empêchait pas de sourire à certaines remarques. Celle où il insinuait qu'il n'avait rien dans le pantalon était la plus intéressante... Le blond aurait bien voulu lui envoyer : « Ça veut bien dire que tu as regardé, vieux pervers ». Mais il s'était retenu. Ashling semblait bien parti dans son discours et par compassion, il n'allait pas le démolir... Pas tout de suite.

Il se laissa tapoter la tête, ricanant à son air supérieur. Oh oui, le roux s'y croyait. Warren se laissa gentiment faire, regardant l'autre prisonnier. Il n'avait pas de linge. Il n'attendait rien. Il était juste là, à passer le temps... Il avait beau dire que cette « blondiasse » l'emmerdait, il restait dans la laverie à discuter avec lui. Enfin, si on pouvait appeler ça une discussion... Je dirais plutôt un concours pour savoir qui aura le dernier mot. Bizarrement, c'était un jeu auquel le jeune homme adorait jouer. Depuis qu'il était ici en fait. Peut être que s'être débarrassé de son bourreau l'avait soulagé, libéré... Et qu'enfin, il osait. Oui, il osait dire ce qu'il pensait. Il ne se laissait plus faire. Il se sentait plus fort - en tout cas, mentalement. Il savait que maintenant, il n'avait plus peur face à un écossais plus âgé qui pourrait facilement l'écraser. Mais il savait aussi que ce dernier n'oserait pas. Malgré tout, il sentait une aura de droiture émaner de lui. C'est mignon, ça aussi.

« Si tu me touches encore je te bouffe les doigts ! » Dit-il d'une voix mi-sérieuse, mi-mielleuse.

Ça y est. La purée était froide. Elle commençait à former une pâte plus dure sur ses contours et ressemblait maintenant officiellement à du vomi bien consistant. Bref, c'était une horreur. Il voulait l'enlever, mais avec quoi ? Ses doigts, pour ensuite en avoir partout ? Ou se frotter contre quelque chose, tant pis si il avait l'air louche ? C'était tentant, surtout que les deux prisonniers en pleine discussion venaient de partir... Mais pas devant l'écossais, oh non ! Il en profiterait pour se moquer... Il pourrait même revenir à cette histoire dans les prochains jours. Alors Warren gardait la tête haute, faisant comme si ça ne le dérangeait absolument pas.

« Je n'attire personne à part la purée... Et toi, apparemment ! Ça deviendrait presque malsain cette obsession pour moi... »

Il s'apprêtait à ricaner ; mais quelqu'un d'autre entra dans la laverie. Grosse brute plein de sang et en colère. Celui qui avait pété un câble au déjeuné. Celui qui avait failli lui rentrer dedans mais qui c'était pris sa table à la place. Lui par contre avait une aura noire qui se propageait tout autour... Et le blond préférait se faire petit. Il alla jusqu'à la grosse machine tournante, espérant se barrer au plus vite. Il ne voulait définitivement pas se retrouver dans la même pièce que lui ; il lu faisait peur par son côté trop imposant. Seize minutes à attendre. Le danger public frappa contre le mur avec force, criant de rage, puant sa défaite. Warren sursauta. Il avait l'impression que l'air était encore plus glacé que tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 223
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 117
Localisation : Dans le lit de Jolly

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou] Mar 16 Sep - 12:12

Because mommy always told me to wash my dirty clothes



ASHLING LOKHART
WARREN M. DAWSON

Téh, voilà que maintenant la petite blondiasse le menaçait de lui bouffer les doigts, c'était amusant ça, comme s'il avait assez de force pour ça. L'écossais doutait même qu'il ai autre chose que ses dents d'lait. En bref, selon lui, les quenottes du blondinet n'avait pas grand chose de dangereux. Oh ouais.

Donc sa menace n'était pas vraiment prise au sérieux, il ricana et remua ses doigts devant son visage, avec un sourire visiblement très amusé. Il lui souffla même à l'oreille sur le ton de la confidence :

"- Arrête .. je suis terrifié, tes dents m'ont l'air si dangereuses !"

Il sembla réfléchir un moment, tirant quelques conclusions dans sa tête rousse. Si Warren n'arrivait pas à manger décemment une purée, ces dents ça devait sacrément être de la merde. Bon d'accord, il allait un peu loin, mais il n'allait pas se résoudre à ne pas se foutre de sa gueule après tout.

"- C'pour ça que tu laisses tomber ta purée ? C'marrant, on dirait les p"tits vieux qu'il' peuvent plus bouffer tellement ils ont pas d'dents."

Il esquissa un sourire amusé, profondément fier de sa réflexion. En plus, la gueule de la purée faisait peur, c'était même dégueulasse en fait. Il allait s'apprêtait à lui en faire part d'ailleurs, mais fut interrompu par sa remarque qui lui fit froncer les sourcils.

- Qu'est-ce que tu m'chantes là Blondie, en plus j'te f'rais dire que-

Là encore, il fit interrompu par un gros malabar qui venait d'entrer. Il n'avait même pas entendu les deux autres partir d'ailleurs. Il perdit son sourire et fixa le nouveau venu qui avait apparemment pour seule passion de grogner et se défoncer les poings sur les murs. Super. Il toussota un peu, de son avis, le balourd avait déjà du sérieusement heurté sa tête, donc il se vengeait sur ses mains ?

Enfin bon, il n'allait pas s'en soucier après tout. Il chercha Blondie du regard, Blondie qui avait subtilement reculé d'ailleurs, il sourit en coin et le rattrapa par le bras.

- T'as bientôt fini ta lessive ? T'devrais mettre aussi ton bas, vu que certains ont quelques pro'blem avec leurs mouv'ments.

Il jeta un regard pas très subtil à malabar. La subtilité d'ailleurs, c'était pas trop son truc.




_________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Ashling il ronchonne en #B22222 ∆ Firebrik


Merci à Sacha pour ce superbe kit et à Jolly chou pour cette géniale signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou]

Revenir en haut Aller en bas

Because mommy always told me to wash my dirty clothes [PV Ashlou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» Fiche Wash
» MOMMY X BODEGUERO 4 PATTES SANS FRONTIERE
» The Killers
» Tutos, techniques et conseils à ne pas manquer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
La Prison
 :: Aile ouest :: Laverie
-