Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Les barreaux d'une journée d'été [Ashling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 20
Localisation : Derrière mes barreaux

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Les barreaux d'une journée d'été [Ashling] Mar 29 Juil - 2:43



Les barreaux d'une journée d'été [With Ashling]


La cellule #001. C'était celle-ci qui avait été désignée pour accueillir le jeune Sora. C'était une cellule banale parmi tant d'autres dans la prison.Jusque là, rien d'alarmant. Le problème était que cette cave -car il n'y a pas d'autres mots-  était partagée. Et non, Sora n'était pas seul. C'était là sa plus grande peur. Il n'aurait donc aucun moment d'intimité ni d'endroit où il savait qu'il serait en sécurité. Il devrait donc vivre avec une angoisse permanente dans le cœur. Était-ce faisable ? Pour les fous, oui. Mais lui il ne l'était pas. Il n'avait d'ailleurs rien à faire ici. Putain. Il ne voulait vraiment pas y entrer, dans cette foutue cellule. C'est pour ça qu'on le jeta à l’intérieur, sans aucune affaire autre que des vieux habits. Sur le coup, il resta sur place, à fixer la porte. Puis il se retourna doucement, s'attendant à trouver un espace plus grand que ce qu'était véritablement la cellule, mais aussi à voir plusieurs loups prêts à fondre sur lui. Le choc fut bref, mais bien présent. Non seulement l'endroit était plus petit que comme il l'avait imaginé, mais en plus c'était presque vide. Une seule personne était allongée sur un lit, comme assoupie. Sora la regarda de loin durant plusieurs minutes avant de se décidé d'enfin s'approcher afin de s'approprier un lit. Il prit l'un des seuls qui n'était pas débraillé, considérant qu'il n'était pas utilisé. Le jeune garçon se coucha, perdu dans ses pensée, pendant un temps suffisamment long pour qu'il s'endorme.

Soudain, il rouvrit les yeux. Face contre le mur, il voyait une ombre derrière lui. Immobile et silencieuse. Sora se paralysa sur le coup, un peu comme mort de trouille.

© By Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 116
Localisation : Dans le lit de Jolly

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Les barreaux d'une journée d'été [Ashling] Jeu 31 Juil - 12:20

Les barreaux d'une journée d'été



ASHLING LOKHART
SORA YAMAHISA


C'était une douce journée d'été. Tranquille, calme. Une journée parfaite, une de plus. Car Ashling ne se faisait pas d'illusions, c'était une cellule collective, c'était même un véritable miracle qu'il ai pu rester quelques jours tranquille. Visiblement, il était le premier détenu de la cellule. Tant mieux, il n'aurait pas à subir quelque sorte de bizutage. Son regard se posait continuellement sur la fenêtre, il n'avait rien à faire ici. Sa place était dehors. Il était innocent putain ! Tandis que le rouquin rouspétait une énième fois contre la justice de merde. Il connaissait tout un tas de psychopathes qui seraient plus à leurs place ici que lui ! Le cours de ses pensées fut brusquement interrompu par un bruit de pas. Plusieurs personnes approchaient, l'écossais tourna seulement sa tête, observant du haut de son lit la scène. Il y avait deux gardes et un blond, le prisonnier lui semblait t-il. Ce dernier restait de dos, alors Ashling détacha son attention du nouveau venu. Cela avait donc commencé. Il eut un léger soupir, bientôt il serait entouré de psychopathes qui dormiraient juste à côté de lui. Cette idée ne lui plaisait pas du tout. Pas plus que le regard insistant de ce nouveau colocataire. Cela l'agaça un peu, il l'entendit grimper sur un lit. Il s'attendait à quoi ? A un accueil ? Sûrement pas ! Il se contenta de se redresser et d'aller vers le nouveau venu pour le fixer. Ce dernier était  dos à lui. Ashling avait bien conscience qu'il pouvait faire un peu peur. Mais ce n'était pas son but. C'était vrai que son visage n'était pas bien expressif, et que ces sourcils étaient continuellement froncés. Mais il n'était pas un mauvais gars, ni un psychopathe. Juste une victime qui se retrouvait au mauvais endroit.

- T'sais si y'en a d'autre qu'suivent ?

Bon d'accord, c'était pas vraiment le meilleur accueil du monde, mais on était dans une prison après tout. Il allait quand même pas ouvrir le champagne et faire la fête avec ce nouvel arrivant.



_________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Ashling il ronchonne en #B22222 ∆ Firebrik


Merci à Sacha pour ce superbe kit et à Jolly chou pour cette géniale signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les barreaux d'une journée d'été [Ashling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
La Prison
 :: Aile est :: Cellules collectives
-