Tu comprends enfin ce que tu viens faire là. Oui coco, tu as été arrêté. Tu es méchant et tu es considéré comme un fou par la plupart des « gens du dehors » comme on les appelle ici. Mais ne t’inquiète pas. Méchant ? On l’est tous ici ! Fou ? Hum, je pourrais te dire pareil mais certain tenteront de te persuader qu’ils ont un mental sain… Bienvenue à Alvena mon mignon ! Je suis Monsieur le Directeur et je t’interdis de m’appeler autrement. Je suis le maître dans cette prison, et je me dois de t’informer de certaines choses. Ici ne sont enfermésque des hommes. Les motifs de leur présence sont divers et variés mais pas leur sexe. Même si la plupart des membres du personnel sont des femmes, attends toi à ne prendre la douche qu’avec des réservoirs de testostérone ! Bon je t’avoue qu’on est au XXIeme siècle, la loi sur l’homosexualité est passée,ça devrait t’éclairer sur l’orientation sexuelle de la plupart des détenus…

Partagez|

Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 20:43






let's play a little drinking game ;


▲▼

INFO Ϟ Life is a game. You can be a player or a toy. I'm a player.

ACCUSE DE Ϟ Meurtre de deux personnes.
NOM Ϟ Leroy
PRENOM Ϟ Logan Gabriel. Mais ne l'appelez JAMAIS Gabriel.

AGE Ϟ 21 ans.
NATIONALITE Ϟ Anglais et Suédois.
ORIENTATION Ϟ Officiellement il est hétéro mais, il aime aussi les hommes, il ne l'avoue juste pas.

Incarcéré depuis.. Ϟ 6 mois.
Incarcéré pendant Ϟ La perpet' tu connais ?
GROUPE ϞDetenu.
CAPACITÉS Ϟ Très habile de ses mains, il sait aussi se battre au corps à corps. Mais n'essayez pas de lui donner une arme à feu, il ne sait pas s'en servir. Étrangement, il sait faire d'excellents massages.

it's one drink for everytime ;


« Logan ? C'est un connard, un fou, un psychopathe, un manipulateur et un enfoiré. Il vous sourit, il vous fait croire qu'il vous apprécie rien que pour vous avoir dans ses filets. La manipulation ça il connaît, il manipule tout et tout le monde pour arriver à ses fins. Il ne faut pas croire ce qu'il vous dit, je vous dis. Ce mec n'a aucune qualité c'est une ordure de première qui malgré tout arrive toujours à obtenir ce qu'il veut grâce à ses charmes. Comment j'sais ? Je le connais depuis qu'il est gosse.»

« Log' ? C'est une personne qui cherche avant tout à profiter de la vie et de ce qu'elle a de mieux. C'est un fonceur qui ne rate pas une dès qu'il trouve que quelque chose mérite son intérêt. C'est un leader et un très bon ami mais, une chose est sûre je ne voudrais pas l'avoir en tant qu'ennemi. C'est aussi ce genre de personne qu'on fait rapidement confiance et à qui on peut facilement raconter nos problèmes, un fin stratège. Bref, c'est un chic type même si la vie n'a pas été tendre avec lui. »

« Gaby... mon bébé. Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit de lui, c'est un bon garçon. Il a toujours été sage mais, très discret. Il n'est pas le genre de personne à provoquer des conflits et chercher les autres. Il est timide et n'apprécie pas le bruit malgré le fait qu'il s'adapte très vite à son environnement. Ce n'est pas une personne qui est du genre à chipoter lorsqu'il faut faire quelque chose et il a un bon cœur au fond. Il n'a pas sa place dans une prison...»

Logan tu es sûrement une énigme pour la plupart des gens de ton entourage. Pour certains tu es un simple bâtard, un mec qui n'aurait jamais dû exister, la plupart des gens qui pensent comme cela sont tes ennemis. Pour d'autres tu es quelqu'un de bien, qui profite à 100% de la vie et qui est un leader dans l'âme et pour finir, certains diront que tu es un mec timide, adorable et mignon, une perle qui n'hésiterait pas à tendre la main aux autres et qui a un très bon fond. Mais s'il en était autre chose . Et si tu avais des masques et que tu t'adaptais à autrui . Oubliez ou plutôt mettez de côté ces descriptions des autres, car la vérité peut être tout autre. Le meilleur moyen de comprendre et connaître quelqu'un c'est encore de se mettre à sa place.

« Manipulation, Jeu et séduction. Première étape sur cinq. »

La manipulation tu connais, tu l'utilises, c'est ton fidèle allié. Ton chien loyal toujours tes côtés, ton arme, tes défenses, une grande partie de toi. De ce fait il est très justifié de dire que tu es un manipulateur dans l'âme. Tu veux quelque chose, tu l'auras, peu importe le temps que ça prendra. Que ce soit quelqu'un ou quelque chose, tu t'en fiches, tu manipules, tu joues et tu contrôles. « Je suis le maître du jeu, tu n'es qu'un simple pion. » C'est une de tes devises et cela résume bien une partie de ta mentalité. Tu es sans scrupules et tu n'hésites pas à utiliser les autres pour arriver à tes fins, tant que tu as ce que tu veux. Quand on parle de manipulation on comprend que tu es très perspicace même s'il n'est pas rare que tu fasses semblant que ce n'ait pas le cas. On comprend aussi que tu détestes qu'on te prenne de haut, qu'on te soumette et qu'on te manipule. C'est toi le maître, toi le roi, les autres ne peuvent ne serait-ce que penser à te soumettre, tu n'es pas en accord avec ça.

Douce séduction qui habite dans ton regard... tu es un séducteur né, tu sais utiliser et bien abuser de tes charmes pour séduire les personnes qui attirent ta curiosité. Tu es beau, tu es charismatique et tu le sais, tu en profites. Tu sais que tu inspires la confiance, que les gens n'hésitent pas à raconter leur vie et leurs problèmes et que tu ne les laisses pas indifférents. Quelle douce saveur qu'est celle de savoir que tu peux les séduire et jouer avec eux. Eux et pas seulement elles, car tu éprouves une certaine fascination pour les membres du même sexe que toi. Une fascination qui en rajoute à ta haine. Tu hais les hommes, tu hais leur personnalité, leur aspect dominant et le fait qu'ils se croient supérieurs à toi. Tu les hais du plus profond de ton cœur et de tes tripes mais, tu les hais autant qu'ils te fascinent et cela te laisse un goût doux/amer dans la bouche.

« Possessivité, attirance et force, deuxième étape sur cinq. »

Tu es possessif, extrêmement possessif. Les rares personnes qui t'intéressent tu les considères comme tiennes. Elles sont à toi, à personne d'autre et gare à celui ou celle qui les touchera et les blessera. Tu peux être étouffant, désagréable voire même exécrable avec ces personnes, mais tu ne leur mentiras jamais. Tu leur portes un certain respect, un regard nouveau et tu les considères la plupart comme étant ton égal. Tu ne les traiteras pas pour autant différemment mais, tu les surprotégeras et tu pourras faire des choses extrêmes pour elles. Pour en rajouter à ta possessivité tu es égoïste. Tes choses, tu ne les partages pas. Ce sont les tiennes, elles sont à toi et nul autre que toi ne peux les toucher. Tu peux devenir très vite agressif et de mauvaise foi lorsqu'on touche à ce qui est à toi et tu peux montrer un tout autre côté que peu de gens connaissent : le côté cruel et sadique.

« Folie, cruauté et courage. Troisième étape sur cinq. »

Lorsque l'on vient te voir on remarque bien vite que tu es un je-m'en-foutiste. Tu as l'air ailleurs, tu as l'air de ne pas écouter et de t'en foutre de ce que les gens disent et pensent de toi. Leur avis est secondaire il n'y a que le tien qui compte pour toi. Malgré tout ce n'est pas tout à fait vrai. Tu écoutes ce que les gens disent, tout le temps, tu ne le montres juste pas pour les faire croire que tu es inoffensif. Tu es aussi quelqu'un de courageux et intrépide. Malgré ton calme et ton attitude détachée et loin de tout, tu peux te montrer relativement cruel avec tes ennemis. Gare à tous ceux qui ne t'inspirent pas confiance et que tu détestes, tu n'es pas du genre à mâcher tes mots, tu n'es pas du genre à retenir tes actions. Quand on fait quelque chose on doit le faire en grand, tout du moins c'est ce que tu penses. Tu n'as pas peur de provoquer, de sauter dans le feu et d'affronter le danger. Cela t'excite même et lorsque tu en sors tu te sens bien, tu aimes lorsque l'adrénaline monte. Quand on te connaît un peu on sait que tu es assez complexe, il ne faut pas rigoler avec toi et pourtant tu aimes qu'on le fasse. Tu es un soupçon de folie, de perversion. Tu n'es pas du genre à dire quelque chose et ne pas le faire ensuite. Si tu dis que tu sortiras nu de ta cellule pour faire un jogging dehors, tu le feras. Croyez-le et sortez vos caméras. Tu es également sans pudeur, tu n'as pas honte de faire des choses que les autres jugent inadéquates. Tu n'as aucun problème à t'arrêter en pleine discussion et tout d'un coup de commencer à te déshabiller pour faire un strip-tease devant une personne, que ce soit une femme ou un homme rien que pour voir ses moindres réactions et aussi accessoirement parce que c'est drôle.

« Compréhension, protection et solution. Quatrième étape sur cinq.»

Malgré tes côtés très... révulsifs tu es une personne compréhensive et toujours à l'écoute des autres. Cela ne te dérange nullement de t'asseoir et d'écouter quelqu'un raconter sa vie et ses problèmes, tu trouveras même cela intéressant. Tu n'es pas du genre à te plaindre de tout ou rien et rares sont les fois où tu chipotes pour quelque chose. Tu es également quelqu'un qui donne de bons conseils et on vient souvent te voir pour récolter ton avis. Cependant, rien n'est gratuit pour toi, si quelqu'un veut quelque chose il faudra qu'il t'offre aussi quelque chose. C'est du donnant donnant. Ton côté protecteur peut te rendre attachant, plus adorable. Les gens qui t'écoutent, qui sont là pour toi et qui font les trois cents coups avec toi sont comme ta famille. Tu les protèges et tu les protégeras toujours même si tu vois qu'ils ont tort. Par contre, une fois seuls tu leur passeras un énorme savon. Tu n'autorises personne à dire du mal d'eux en ta présence, aucune remarque déplacée. Ils sont sous ta surveillance et sous ta protection et il n'y a que toi qui as le droit de les discréditer.

« Qui a dit que la perfection existait ? Cinquième étape sur cinq. »

Tu es une personne franche, les choses tu n'as pas peur de les dire ouvertement. Tu es quelquefois sarcastique, extrêmement curieux mais, toujours direct. Lorsque les choses ne te plaisent pas tu le dis. Lorsque Monsieur X a fait un acte que tu as jugé irresponsable et stupide tu le dis, peu importe si le mec en question est un poids lourd qui fait deux fois ta taille. Tu es également quelqu'un de consciencieux, une fois quelque chose d'entamée tu finiras l'affaire scrupuleusement, prenant tout le temps qu'il te faut. Car oui, tu es une personne patiente, tu t'en fiches d'attendre des heures pour avoir quelque chose, d'écouter des heures durant quelqu'un parler de ses chaussures... Tant que ça te rapporte quelque chose bien sûr. Sinon, en dehors de cela tu peux te montrer assez gentil et conciliant avec les personnes que tu connais et que tu fais confiance, mais encore faut-il la gagner et pour cela, je vous souhaite bon courage.
Le jeune homme referma le robinet, son éternel air blasé sur le visage. Avec lenteur il tendit son bras, s'emparant de sa serviette qu'il passa premièrement sur ses cheveux. Vous vous tenez là, droit, statique et sans bouger, fixant la scène sans savoir quoi dire. Vous regardez le bout de tissus rugueux caresser ses courts cheveux blonds, si blonds qu'on pourrait presque les confondre avec le soleil lui-même. C'est troublant... sans doute. Vous suivez du regard ses mouvements, croisant le reflet de son visage dans le miroir mal entretenu. Vous vous apercevez alors que quelques mèches blondes retombent sur son front, venant caresser ses longs cils dorés. Cils qui sont d'ailleurs étrangement longs, un peu comme s'il s'était passé de l'eye-liner dessus, chose impensable dans une prison. Vous vous arrêtez ensuite, troublé par la couleur particulière de ses iris. Son regard semble ailleurs, il ne semble pas vous avoir encore repéré et pourtant, vous distinguez sans aucun problème la couleur or de ses pupilles. Ses yeux semblent être en amande, vous ne voyez pas très bien et pourtant, leur couleur vous attire. Ils semblent percer votre âme, sans même qu'il sache que vous êtes là, seriez-vous prêt à lui raconter tous vos secrets ? Sans bouger d'un poil vous restez un moment à admirer ses pupilles puis, récupérant un semblant de lucidité vous détournez le regard. Un type comme ça, dans une prison est souvent louche, mieux vaudrait que vous ne vous y attachiez pas trop.

Après de nombreuses secondes, vous osez enfin reposer vos yeux sur le jeune homme. Jeune en effet, il ne semble pas approcher de la trentaine. Sûrement moins, mais bon vous n'allez pas chipoter pour des détails. Son nez, fin, droit, fier est en plein milieu de son visage. Comme tous les autres nez me direz-vous. Ensuite, ce furent ses lèvres, étirés en un mince sourire énigmatique. Elles étaient fines et vous pouvez vous apercevoir qu'il vint les mordiller avec le bout de ses dents. Votre regard se glisse derrière sa nuque, descendant le long de son dos pour croiser un tatouage tribal tout en haut de celui-ci, partant vers le haut de son épaule, prenant presque toute la place sur son dos. C'était très voyant, surtout vu la couleur claire de sa peau. Le tatouage créait un étrange contraste clair /obscur, sa peau était claire, extrêmement claire. S'il se mettait au soleil il y avait de grandes chances qu'il bronze. Tout du moins vous l'imaginez.

Lentement, vous osez faire un pas, puis un autre, vous retrouvant bien vite à quelques mètres seulement de cet étrange individu, vous marchez sur quelque chose, provocant un étrange bruit et immédiatement votre regard se tourne vers le jeune homme. Il souriait encore... pourquoi ?


«  Ici on ne regarde pas, on agit. Alors tu as bien maté monsieur l'espion ? »
«  ... »


Aucune réponse, de toute façon vous êtes en tord, vous le savez. Le jeune blond ne se gêna pas pour se retourner, s'exposant dans ses plus nobles attributs. Il ne semblait avoir aucune honte à se montrer nu, devant un inconnu. Il fallait croire qu'il n'avait pas de pudeur, ou bien peut-être était-il en prison parce qu'il s'était justement trop montré nu comme un vers. Votre regard part donc à la recherche de quoi regarder, tombant une nouvelle fois sur sa silhouette. Quelle taille faisait-il ? Sûrement dans les 180/185 centimètres, difficile à dire. Votre regard curieux s'attarde sur ses muscles, roulant sur sa peau avec nonchalance. Il était plaisant à regarder mais, vous vous doutiez bien que son caractère ne devait pas être aussi joli que son physique. Sinon, il ne devrait pas avoir sa place en prison. Vous parcourez rapidement sa silhouette, puisque vous êtes là, autant aller jusqu'au bout. Vous croisez son ventre, lisse, plat puis descendez plus bas... toujours plus bas sans trop poser vos yeux sur cette... partie de son anatomie. Ce serait irrespectueux. Ses jambes longues et légèrement musclées s'offrent à vous, vous l'imaginez sans mal courir dans la rue, un long moment pour maintenir sa forme. Il possède une silhouette fine et pourtant l'apparition de ses muscles vous fait croire qu'il ne doit pas être aussi frêle que ce qu'il fait croire. Puis doucement, il se rapproche de vous, jetant sa serviette dans un coin. Sa démarche féline, gracieuse et légèrement rapide vous rappelle celle d'un félin. Un tigre... peut-être même un guépard. Vous le voyez lentement se lécher les lèvres, apercevant son piercing lingual qui perçait sans aucune honte sa langue rosée puis ensuite, vous sentez ses doigts attraper votre menton. Doucement, habillement ses longs doigts virent caresser votre joue tandis qu'il gardait son sourire. Bon sang, il souriait tout le temps ou quoi ? La tension était palpable, son aura pesante puis il ricana.

«  Désole petit, je ne suis pas du même bord. »

C'est fût sur cette phrase qu'il vous laissa, prenant avec lui votre serviette sèche et passant devant vous comme si rien n'était. Pendant un instant vous avez cru voir quelque chose briller sur son oreille, pendant un instant vous avez cru voir une lueur de malice dans ses prunelles dorées... vous avez sûrement dû rêver.
▲▼



« C'est donc dans ces circonstances que je parviens à vous voir. Allez-vous me parler de votre vie ? Elle m'intéresse grandement. Chacun mérite que l'on s'intéresse individuellement à la sienne, c'est donc par vous que je commence, Logan. »

Assis, le regard flegmatique et la bouche étirée en un rictus agacé, le prénommé Logan se tortilla sur sa chaise. Posant son coude contre l'accoudoir tout en fixant l'homme âgé d'une trentaine d'années. Il réagissait comme si c'était lui qui posait les questions et que l'autre les subissait. Ses yeux dorés vinrent s'ancrer dans ceux brun miel du plus vieux et il démarra son conte. Son conte ? Non... Son histoire.

Curieux, Sensible est aimé. Tel étais-je lorsque j'étais plus jeune. Je ne voyais aucune méchanceté dans le monde, mes yeux étaient purs, tout comme mon coeur. Je n'étais pas très intelligent à l'époque. Mes parents étaient... le cliché même des parents qui aiment leur enfant. Ils faisaient tout pour me faire plaisir, j'étais jeune, un enfant "adorable" et "candide" si je cite les mots de ma mère et pourtant, j'étais le prince, leur roi, leur Dieu. À tel point qu'ils étaient capables de tout faire pour moi. Manipulés par leur propre gosse, n'est-ce pas pathétique ?

- Vous les citez donc comme des "esclaves" de vos propres envies ?

Le jeune homme ricana face à son terme. Esclaves, cela sonnait bien pour décrire ses parents.

Esclaves ? De ma propre volonté sûrement. J'avais tout ce que je voulais, quand je voulais. Mes envies étaient des ordres et cela a toujours été et sera toujours ainsi. On pourrait donc dire que j'ai été pourri gâté jusqu'à la moelle. On pourrait tout aussi dire que ce sont de mauvais parents mais, ce serait mentir. Ce que je suis devenu maintenant n'est aucunement la faute de mes parents, mon grand frère est d'ailleurs quelqu'un de "bien" . Une personne devient "mauvaise" parce qu'elle en a envie, parce l'être humain est cupide et égoïste. Je suis ce que je suis parce que j'ai décidé d'être ainsi et je ne regrette rien, comme toujours.

Mon enfance a été comme celle de tous les autres enfants aimés par leurs parents. Il n'y a rien d'intéressant à rajouter et de toute façon, tout cela a été rayé de ma mémoire. Très tôt j'ai commencé à manifester une curiosité hors normes pour tout et n'importe quoi, je ne tenais pas en place, j'avais besoin de savoir le pourquoi du comment les choses existaient. Ce fût donc dès que j'appris à lire que je commençais à m'instruire. À mes sept ans j'étais déjà populaire dans mon école, on me classait dans cette catégorie tout bonnement créée et je savais en profiter. Je ne restais jamais seul, j'étais toujours accompagné par quelqu'un, les gens m'appréciaient. J'étais pour les gens un véritable petit ange, toujours attentif aux soins des autres et je dois avouer qu'au début ce fût vrai. Puis mon père perdit son travail et devint violent, il buvait beaucoup, beaucoup trop. Tout d'abord, il tomba en dépression, il ne mangeait plus, ne travaillait plus. C'était un véritable légume, qui peu à peu s'usait et s'autodétruisait. C'était pathétique. Je n'ai pas honte de dire que je ne l'ai jamais vraiment aimé. Peut-être un peu au début, lorsque j'étais encore qu'un enfant mais, pour moi il n'était pas digne d'être père. Il n'était pas mon modèle, juste l'homme qui avait contribué à ma création et celle de mon frère, bien évidemment.


Logan eut un petit sourire, se réajustant sur le sofa fort confortable. L'homme à ses côtés remarqua son tic et ne pu pas s'empêcher de baisser avec délicatesse ses lunettes et de poser son stylo.

- Vous parlez de lui en souriant. Quels étaient vos rapports avec votre frère ?

Mon frère... Mon demi-frère pour être franc... Je l'aime bien. Je l'ai toujours aimé à vrai dire. Lui, c'était un homme digne de confiance. Pas comme mon père qui n'hésitait pas à frapper sa femme rien que pour son propre plaisir. Mon frère a toujours été quelqu'un de loyal, qui méritait le respect, mon respect. Il avait et a toujours hélas une très forte personnalité. Il n'est pas un faible qui a la moindre difficulté craque et déprime. C'était au départ mon exemple, celui avec qui je n'hésitais pas à lâcher mes bouquins pour passer du temps avec. Lui et ma mère, je les considère comme mes égaux. Ils ont constitué à ce que je suis maintenant. Ce sont les seules personnes que je respecte.

-Très bien, reprenez donc.

Je disais donc, mon père était devenu violent. Un vrai alcoolique de première, un connard si je devais le définir en grands mots. Il rentrait le soir, des fois tard dans l'après-midi totalement bourré et ma mère tentait de nous protéger moi et mon frère et l'éloignant de nous. Sauf qu'en échange c'était elle qui subissait, elle qui se faisait frapper dans ses accès de colère. Elle était stupide. Puis un jour mon frère lui tint tête, moi aussi. Nous étions lassés de le voir être si désagréable et surtout d'écouter le bruit de ses coups. Autant vous dire qu'il n'était pas vraiment réjoui, nous avons nous aussi dû subir sa colère. Je ne parlerai pas de ça, vous savez de toute façon déjà ce que je veux dire par subir. Après nous avoir bien amochés, nous sommes partis de chez nous pour nous réfugier chez notre tante. Nous y sommes restés de nombreux mois et ce fut à mes huit ans que j'ai compris qu'il n'y avait presque personne qui méritait ma confiance. Les gens étaient faibles, j'étais plus fort. Je ne pleurai pas, je ne me plaignais pas, j'allais devenir inatteignable.

Mon frère m'appris ensuite à me défendre, à utiliser mes poings pour que plus jamais je ne me fasse rabaisser à ce point. Il partit ensuite, sans prévenir qui que ce soit. Je suis resté un long moment chez ma tante, deux ans et demi pour être plus précis et à mes dix ans j'ai reposé mes pieds dans ce qui aurait dû être mon foyer. Mon père était parti, lui aussi laissant seule ma mère. J'ai vécu avec elle, plusieurs années. Revenant je n'étais plus le même, je n'avais plus autant la joie, je n'étais plus aussi heureux et je me renfermais sur moi-même. Je suis resté avec elle jusqu'à mes dix-huit ans, elle a pu assister à mes changements et mes progrès. En ces huit ans dans ce foyer j'ai eu le temps de changer, de devenir ce que je suis maintenant. J'ai manipulé, joué et exploité beaucoup de gens. C'était assez amusant de les voir se perdre dans mes filets. C'était des marionnettes et j'étais le marionnettiste. Puis un jour mon frère est revenu, grandiose comme toujours. Ce connard s'est immiscé à nouveau dans ma vie comme si rien n'était. Je l'ai haï... Je l'ai haï du plus profond de mon être. J'avais envie de le tuer et sans même que je ne m'en rende compte un nouveau sentiment dévorant avait pris place sur celui que j'avais envers lui.


- Vous l'avez détesté parce qu'il est parti ?

Oui et non. Je le détestais parce qu'il n'avait justement pas le droit de partir. Qu'il était parti sans me prévenir... tout du moins parce qu'il croyait être parti. Pour moi il avait toujours été là. Je détestais parce qu'il croyait pouvoir m'échapper, parce qu'il avait réussi à me fuir et parce qu'il m'avait oublié alors qu'il était à moi et à personne d'autre. J'ai eu de nombreuses fois envie de le frapper, d'utiliser ce qu'il m'avait appris pour le mettre à terre et lui montrer qu'il était à moi, que rien ni personne ne changerait ça. Appelez ça comme vous voulez, possessivité, folie qu'importe.

- Je ne vous juge pas. Que s'est-il passé ensuite ?

Je suis tombé amoureux de lui. C'était de l'amour vache comme vous l'appelez si bien. C'était un amour /haine, un amour à sens unique. Il va sans dire que je l'ai haï encore plus pour ne pas pouvoir l'avoir et que cette même haine renforçait le sentiment que je cachais. C'était une boucle infernale, un cercle sans fin.

L'homme à la tignasse rousse vint poser son stylo de grande marque sur la feuille afin d'étirer et détendre ses doigts. L'atmosphère se fit de plus en plus pesante et cela ne fit qu'à grandir le sourire de Logan. Satisfait de l'effet "dramatique" qu'il rajoutait à son histoire il s'arrêta, de longues et langoureuses minutes rien que pour le faire languir.

Je l'ai laissé filer entre mes doigts, non sans avoir tout tenté pour l'avoir. J'ai utilisé tous mes charmes, tout ce que j'avais pour l'obtenir... Et un jour je l'ai eu.

- Vous voulez dire par là que vous -...

On a couché ensemble oui, un soir lorsque lui et moi on était bourrés. C'était ma première fois avec un homme et ce fût avec lui. Le lendemain il a voulu partir, effrayé par ce que nous avons fait. Ce jour-là j'ai vu rouge et je l'ai frappé, le pire dans tout cela c'est qu'il ne s'est même pas vraiment défendu le con. Il m'a pardonné ensuite... Comme un abruti, comme l'abruti qu'il est. Je le hais encore, plus fortement encore mais, je ne l'aime plus... tout du moins je le pense. Une fois mon frère parti j'ai dû m'habituer. Je me suis amusé à faire tomber les dames sous mon charme, à les avoir rien que pour une nuit pour ensuite leur briser le cœur en les apprenant que je ne l'ai jamais aimés. C'était amusant de les voir triste, les larmes aux yeux. Je n'ai jamais regretté ce que j'ai fait car, c'est grâce à cela que je l'ai rencontrée....

- Vous parlez là, de la jeune fille dont vous êtes tombé amoureux.

Ouais, la même folle qui m'a conseillé de venir vous voir il y a de cela presque quatre ans. Je dois dire que je ne suis pas tombé amoureux tout de suite. Enfin, tomber amoureux c'est un bien grand mot. Je dirais plus qu'elle m'intéressait... Énormément. Nous sommes allés en cours ensemble, je la ramenais chez elle puis après un an nous sommes sortis ensemble. Bien sûr, elle n'était qu'un amusement de plus... Peut-être même l'amusement de trop... Mais bon, je n'ai pas peur de me salir les mains. Au fil des mois j'ai commencé à me lasser d'elle, puis un autre individu est venue s'incruster et toucher à ce qui est à moi.

Logan se massa la trempe, son éternel air blasé s'affichant sur son visage qui pourtant était angélique. Le psychiatre releva la tête de sur sa feuille presque totalement remplie, croisant le regard brûlant du blond qui ne s'empêcha pas à se lécher les lèvres, lentement. Logan se pencha vers lui, affichant un air de prédateur tandis que le plus âgé resta de marbre.

- Je croyais que vous m'aimiez pas les hommes. Quoi qu'il en soit, reprenez je vous prie.

Je ne les aime pas, j'aime les provoquer par contre. L'un n'empêche pas l'autre. Je disais donc, le mec dont je ne me souviens plus du nom tellement il est secondaire a commencé à un peu trop s'approcher de ma proie. Ils se voyaient souvent, elle se distanciait de moi et cela ne me plut guère. Nous arrivons donc à ce qui vous intéresse Monsieur le psychiatre. Vous avez de la chance, je suis d'assez bonne humeur je n'omettrai aucun détail sur ce qui s'est passé en cette fin d'après-midi.

Les yeux perdus dans le vide, le blond soupira de lassitude. Se remémorant ce qui s'était passé ce jour-là.

Je suis rentré chez moi, sans doute vers 16 heures 30. Je l'ai trouvée assise, tête baissée sous la lumière presque inexistante de la pièce. Elle a commencé à parler, disant qu'elle ne savait plus qui de nous deux elle préférait. Cette cruche... Elle ne savait pas faire la différence entre un faible et quelqu'un de plus fort. De toute façon dès le début je savais qu'elle était stupide. Elle a dit qu'elle allait partir, prendre un peu de temps pour réfléchir et je l'ai retenu. J'étais en colère, extrêmement en colère contre elle, lui, les deux. Pour la première fois depuis que je la connaissais je me suis énervé, je lui ai crié dessus et elle est partie. Lâche comme tous les autres. Je ne vous étonnerai pas si je vous disais que je ne suis pas resté non plus. Je l'ai suivie chez elle, j'ai ouvert la porte avec elles clés qu'elle m'a donné et puis... Je ne l'ai pas trouvé tout de suite. C'est lui que j'ai croisé. Il était encore plus stupide et crédule que je ne le croyais, il a tenté de me parler, puis il s'est énervé et a tenté de me frapper. Seulement certaines personnes n'apprennent jamais leurs dictons... Il faut toujours se méfier des apparences et lui, il l'a appris à ses dépends. Il a fini à terre, sous mes coups. Me suppliant d'épargner cette cruche. Je l'ai tué, de mes mains avec le couteau à pain qui se tenait royalement sur la table. Il y a eu des cris, des pleurs et finalement il est mort.

C'est à ce moment-là qu'elle est venue, avec son frère. Encore un autre simple d'esprit qui n'avait pas compris la situation dans laquelle il était. Lui aussi je l'ai tué, avec deux simples coups de couteau cependant. Il faut croire que je peux devenir très agressif lorsque les choses ne se passent pas comme j'ai prévu. Ensuite, je suis me suis approché d'elle, beaucoup plus calme et je l'ai attrapé par les cheveux, j'ai caressé son visage et elle m'a faiblement sourit en croyant que je n'allais rien lui faire. Elle était le problème, un nuisible que je devais aussi exterminer... En plus de cela elle était un témoin et je déteste qu'on se mette en travers de mon chemin. J'ai tenté de la tuer aussi... En l'étouffant, mais malheureusement pour moi elle avait appelée les flics plus tôt avec son frère. J'ai été arrêté et me voilà en prison. Je vous arrête tout de suite, je ne regrette pas mes actes. La seule chose que je regrette, ce qu'il n'ait pas été là plus tôt et qu'il m'ait pardonné de lui faire du mal. Vous êtes content maintenant... docteur ?


- ... Très bien. Ce sera tout, pour aujourd'hui.




you've made me go insane.

PSEUDO Ϟ Juunalyn
AGE Ϟ Qui sait ? //BUS//

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Grâce au très sexy Louka 8D

AVATAR Ϟ Kise Ryouta de Kuroko No Basket.
LE MOT DE LA FIN Ϟ Je crois que le code ne m'aime pas trop et sinon je sens que je vais m'attirer les foudres de toutes les fans de Kise. Bref, j'ai aussi faim owo



(c) MEI SUR EPICODE



Dernière édition par Logan G. Leroy le Jeu 24 Juil - 0:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 21:20

Hey Bienvenue <3 Pour le code c'est juste que tu as trop écris dans la partie "orientation" XD c'est tout

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#1

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 21:23

~ KiiIIIiiiseee-KuuuUUuuun ~ *(Mode Fan-Girl activé *^*)*

Bienvenue cher basketteur et bonne chance pour ta fiche :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 21:29

MOI AUSSI JE ... Kiseeeeee *^*
Bref, bienvenue, j'aime bien le petit bout que j'ai lu du caractère :3
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 21:34

Merci à vous **
Rha je me disais bien aussi, j'aurai moins dû écrire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 60
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 20
Localisation : Derrière mes barreaux

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mar 8 Juil - 21:59

KIIIIIIIIIIIIISEEEEEEEEEE *tombe dans les pommes*

Mon dieu qu'il est beau. Bref. Bon courage pour ta fiche :3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 0:10

Merci **
HAAANW fonds devant moi //MEURS//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 0:47

je ne te connais pas le personnage de ton avatar tu sais XDD *dit vrai* mais j'aime bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#1

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 6:37

Tiens Vik' ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Date d'inscription : 17/06/2014
Age : 117
Localisation : Dans le lit de Jolly

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 10:07

Ouah, quel entrain parmi ceux d'en haut •^•.
Bienvenue à toi et bonne continuation pour ta fiche !

_________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 

Ashling il ronchonne en #B22222 ∆ Firebrik


Merci à Sacha pour ce superbe kit et à Jolly chou pour cette géniale signa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 54
Date d'inscription : 28/06/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule ::

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 10:52

bienvenu et bon courage pour la fin de ta fiche ^^

_________________

je vous parle en français en 339966

et je vous insulte en allemand en 339966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 11:06

Merci à vous *^*
Naaan pas la corde //BUS//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 25
Localisation : Où à part ma jolie cellule ?

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#003

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 16:46

ENCORE UN BLOOOOOOOOND DDDD8
Nan je plaisante, j'aime bien les blonds (mais je préfère les ténébreux) ♥
Bienvenue sur le fofo ! Bon courage pour ta fiche !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 17:51

Seinosuke Mochida a écrit:
ENCORE UN BLOOOOOOOOND DDDD8
Nan je plaisante, j'aime bien les blonds (mais je préfère les ténébreux) ♥
Bienvenue sur le fofo ! Bon courage pour ta fiche !


Vouiiii ** Je suis ton ténébreux <3

Bref XD Où en es tu ? (t'inquiète tu as du temps)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 151
Date d'inscription : 04/07/2014

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: O#1

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 18:02


ILS SONT BIEN LES BLOND !

*Reprend sa corde et se pend*

Sein je te renie ! xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Mer 9 Juil - 18:55

Merciii encore et oui nous allons envahir le monde 8D
J'avance lentement mais, sûrement ! Vous aurez bientôt de mes nouvelles xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Dim 13 Juil - 12:05

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 275
Date d'inscription : 10/01/2014
Localisation : Dans ton slip

Carte d'identité
Groupe: Gardiens
N° de Cellule :: Slip

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Dim 13 Juil - 14:45

Du nouveau ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Date d'inscription : 27/12/2013
Localisation : Seul

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 17 Juil - 16:46

Logaaaan, on t'aiiiiiiiiiime, revieeeeeeeens !
On te donneras des cookies si tu nous donnes des nouvelles
Et si jamais tu penses ne pas revenir, dis-le nous s'il-te-plaît éè

_________________


Jolly cause en français en DarkOrchid, en italien avec le DarkOrchid italique,
et en japonais avec le DarkOrchid gras.
Hey Invité, c'est bien toi qui t'es inscrit le et qui a posté 32 messages ? T'as vu, j'suis fort hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 17 Juil - 17:32

Naaan je ne suis pas mort ! Je suis vivant ! Vivant //BUS//
Excusez-moi j'étais assez occupé avec la programmation de ces vacances du coup j'ai pas trop avancé >< mais je reste bien et je pars pas de suite en vacances donc je pourrai finir ma fiche dans les plus brefs délais ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 211
Date d'inscription : 27/12/2013
Localisation : Seul

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 17 Juil - 17:50

D'accord ! ^^
*lui donne des cookies*

_________________


Jolly cause en français en DarkOrchid, en italien avec le DarkOrchid italique,
et en japonais avec le DarkOrchid gras.
Hey Invité, c'est bien toi qui t'es inscrit le et qui a posté 32 messages ? T'as vu, j'suis fort hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 17 Juil - 18:27

LES BLONDS ENVAHIRONT LE MONDE ! BWUAHAHAHAHAHAHAHAHA *toussote*

Bref.. bienvenue petit nouveau absolument baisable d'ailleurs Pis t'as dit qu'il était habile de ses mains.. j'veux une preuve ! *profiteur*
(Mais Kise quoi ! **)

Concernant le code.. c'est bon o/ Tu peux même écrire encore plus ! J'suis magique hein ? J'veux un bisou ! *^* /meurs/

Bonne chance pour le restant de ta fiche, jeune padawan ♥

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 42
Date d'inscription : 07/07/2014
Localisation : En train de prévoir mes six coups d'avance ~

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#007

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 24 Juil - 0:17

Aloha !
Oh des cookies ! *le lui prends et les mange comme un écureuil*

Hum... Tu veux une preuve ? Quel genre de preuve ? 8D
Profiteur va ! ♥

Oh je t'aime Sonny ! En plus c'est Gunji quoi... *bave* Je me suis trouvé vraiment stupide quand j'ai remarquée que ça se superposait et que ça rendait mon texte plus illisible qu'il ne l'était >.< Tu es un magicien Caprisun en plus !

Tout cela pour dire que j'ai enfin fini ma fiche ! Si si je vous jure ! Non ne pleurez pas, le monde ne va pas s'arrêter tout de suite.

Excusez-moi d'avance pour les fautes et le physique très très pas potable D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Date d'inscription : 14/06/2014
Localisation : Dans le caleçon de Logan °^°

Carte d'identité
Groupe: Détenus
N° de Cellule :: E#001

MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH] Jeu 24 Juil - 18:22

Oui une preuve *^* Tu as trèèèèès bien compris ~ ♥
Moi aussi je t'aime ! Kiseeeeeeeee x3

Mais non c'est pas stupide x') ! D'ailleurs, je te réserve un rp.. huhuhu ~ Désobéis et refuse pour voir.. que je te donne une punition °^° muhu ~




     
Bonjour/Bonsoir,

     Bravo, tu es validé mon petit canasson ! Je te donne une cellule individuelle, la E#007 ! N'oublie pas d'aller poster dans les personnages pris et de commencer à rp ! Je te fouetterai sinon ~ Plus tranquille à faire, ta fiche de lien et de rp ! Allez, zou !

_________________
Invité, j'suis un Caprisonny alors bois-moi jusqu'à la dernière goutte ♥️

>> #BF575E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH]

Revenir en haut Aller en bas

Logan G. Leroy, l'homme aux nombreuses facettes [FINISH]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Les 7 facettes de L'oracle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alvena :: 
Personnage
 :: Présentations :: Présentations validées :: Détenus
-